Se connecter S’abonner

Pneus hiver : pour quel modèle opter ?

À compter du 1er novembre 2024, seuls les pneus hiver comportant la mention 3PMSF seront autorisés. Explications.

pneus hiver
L’année 2018 devrait s’inscrire dans la continuité de 2017 pour Michelin. ©Istock

Depuis le 1er novembre, la loi Montagne impose l’utilisation de quatre pneus hiver, de chaînes à neige ou de chaussettes. Jusqu’à la fin de l’année, la tolérance sera de mise mais il convient de s’équiper rapidement, explique l’UFC Que-choisir.

Le 3PMSF, star des pneus hiver

À terme, les pneumatiques sur lesquels sera mentionné 3PMSF (3 Peak Mountain Snowflake) seront les seuls à être acceptés. Mais cela pourra attendre 2024, car les pneus marqués par M+S, M.S ou M&S, avec ou sans la présence conjointe du marquage 3PMSF, pourront toujours être utilisés dans les deux prochaines années. Et ainsi répondre aux exigences de la loi jusqu’au 1er novembre 2024. En revanche, passé ce délai, 3PMSF sera la seule mention à être reconnue.

Aussi, si vous prévoyez de vous déplacer à la montagne prochainement, autant directement choisir des pneus 3PMSF, conseille l’association de consommateurs. De cette manière, si vos voyages près de la neige restent occasionnels, cela permettra d’éviter de payer de nouveaux pneus hiver dans deux ans. Il faut compter entre 65,80 € et 169,90 € pour équiper une Volkswagen Polo 1.0 115 ch. avec des pneus toutes saisons (sans le label 3PMSF) en dimension 215/45R17. Les pneus hiver homologués 3PMSF oscillent, eux, entre 61,70 € et 179,40 €.