Se connecter S’abonner

Salaires : des hausses de 3,7% en moyenne

Un chiffre inédit depuis vingt ans qui ne suffit pas à calmer la grogne sociale dans certaines entreprises.

salaires
Crédit : iStock.

Quelles augmentations de salaires face à une inflation galopante ? A peine conclues au printemps, les négociations annuelles obligatoires (NAO) sont revenues sur le devant de la scène pour un second round à l’automne dans de nombreuses entreprises. Résultat, les salaires ont augmenté en moyenne de 3,7% sur un an à la fin du troisième trimestre. Un chiffre inédit depuis vingt ans, rappelle BFMTV.

Mais cela ne suffit pas à rattraper une inflation record au plus haut depuis les années 1980. Certaines entreprises ont compensé par des primes d’intéressement ou de participation. La nouvelle prime Macron fait aussi recette avec plus de 700.000 salariés concernés. Enfin, beaucoup d’entreprises activent des leviers comme les primes de transport ou les tickets Restaurant.

Des négociations salariales avancées face à l’inflation

Pas suffisant cependant pour calmer la grogne sociale qui éclate dans de nombreux groupes. TotalEnergies, EDF, les grandes banques ou encore la SNCF consentent de gros chèques pour faire retomber la température.

Un répit de courte durée. Avec une inflation qui va atteindre son pic en début d’année à 7%, certaines entreprises ont ainsi anticipé avec des NAO 2023 organisées au tout début de l’année prochaine, voire dès la fin de cette année.