Se connecter S’abonner

Carburants : les prix stables avant la fin des remises

Le gazole s’affichait à près de 1,75 euro le litre la semaine dernière. L’essence sans-plomb 95 E10 atteignait, elle, 1,62 euro le litre.

carburants
iStock

Encore quelques jours avant la fin des ristournes du gouvernement et de TotalEnergies sur le carburant. Ces dernières seront levées le 31 décembre, rappelle TF1info. Avec ces aides, qui s’élèvent chacune à 10 centimes par litre, les automobilistes peuvent profiter de prix relativement bas.

Selon le bilan hebdomadaire du ministère de la Transition énergétique publié ce lundi 26 décembre, le gazole s’affichait ainsi à près de 1,75 euro le litre la semaine dernière, en hausse de 0,7 centime. Quant à l’essence sans-plomb 95 E10, son prix atteignait à 1,62 euro le litre, en baisse de 0,1 centime.

Depuis la mi-novembre, le coût de ces carburants avait diminué, dans un contexte d’incertitudes des investisseurs liées à la recrudescence de l’épidémie de Covid-19 en Chine, ce qui laissait craindre une possible baisse de l’activité, et donc de la demande. Ces prix avaient atteint leur pic en mars et en juin dernier, dépassant le seuil de deux euros le litre pour les deux types de carburants.

Une nouvelle aide dès le 1er janvier 2023

À la ristourne gouvernementale, qui profitait à tous les usagers, succède une nouvelle aide, active dès le 1er janvier 2023, plus ciblée. Cette indemnité carburant s’adressera aux 10 millions de Français les plus modestes « qui ont besoin de leur voiture pour aller au travail » avait déclaré la Première ministre Elisabeth Borne, début décembre. 

Seront concernés les travailleurs se situant dans les cinq premiers déciles, soit la moitié des ménages, quel que soit leur type de véhicule (thermique, hybride rechargeable, électrique) ainsi que les deux-roues. Pour la recevoir, il faudra se rendre, au début de l’année prochaine, sur le site des impôts.