Se connecter S’abonner

Vélos électriques : les aides de l’Etat maintenues en 2023

Les seuils d’éligibilité des aides pour acheter des vélos électriques seront également légèrement rehaussés. Détails.

vélos électriques
Crédit : iStock.

Bonne nouvelle pour les aspirants propriétaires de vélos électriques. En plus d’être prolongés jusqu’à la fin 2023, les dispositifs d’aide à l’achat d’un vélo électrique lancés par le gouvernement verront leurs seuils d’éligibilité quelque peu revalorisés à la hausse le 1er janvier. C’est dans un communiqué diffusé par le ministère de la Transition écologique le 27 décembre que la rumeur a été confirmée, rapporte l’UFC Que-Choisir. Initialement, les aides devaient être stoppées le 31 décembre 2022.

Une aide de 40 % maximum du prix d’achat des vélos électriques

Pour en bénéficier, le revenu fiscal de référence par part maximale pour en bénéficier, actuellement de 13.489 €, sera rehaussé à 14.089 €. Pour les aides renforcées, le seuil passe à 6.358 € contre 6.300 € actuellement. Mis en place depuis le mois d’août, le dispositif ne bénéficie qu’aux ménages dont le revenu fiscal de référence est faible, exception faite des personnes handicapées. Pour l’achat d’un vélo neuf, l’aide est limitée à 40 % du prix d’acquisition. Selon le niveau de vie, le montant maximal varie.

Ainsi, une personne handicapée ou au revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 6.358 € par part (équivalent au RSA), bénéficiera d’une aide de 150 € pour l’achat d’un vélo classique (ou « musculaire »). Pour un vélo à assistance électrique, l’aide est portée à 400 €, 2.000 € pour un vélo cargo, pliant, allongé, adapté au handicap, électrique ou non. Enfin, pour une remorque électrique vélo, le public concerné bénéficiera d’une aide de 2.000 €.

Pour une personne dont le revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 14 089 €, les montants varient légèrement. Ainsi, elle n’aura aucune aide pour l’achat d’un vélo classique mais pourra bénéficier d’une aide maximale de 300 € pour un vélo à assistance électrique. Pour un cargo, un vélo allongé, un vélo adapté au handicap, un vélo pliant, électrique ou non ce sera 1.000 €. Et pour une remorque électrique vélo, ce sera 1.000 €. Des données importantes à avoir en tête au moment de franchir le seuil d’une boutique de vélos.