Se connecter S’abonner

Paris : déposer sauvagement son sapin peut coûter cher

Paris
Crédit : Pixabay.

Noël, c’est déjà terminé. Et alors que la période des fêtes de fin d’année s’achève, se pose dans de nombreux ménages la question de l’évacuation du sapin. Contrairement à d’autres villes de France, à Paris, la mairie n’organise pas de collecte dans les rues, mais propose à ses administrés de les déposer dans l’un des 173 lieux de collecte qui seront ouverts jusqu’au 20 janvier.

Malgré un lancement du dispositif un peu avant les années 2010, les trottoirs de la capitale restent, au mois de janvier, jonchés d’arbres abandonnés. Pourtant, agir de la sorte peut valoir une amende de 135 euros pour « dépôt sauvage », si l’on est pris sur le fait rappelle 20 Minutes.

La Mairie de Paris propose une alternative

Si ce genre de verbalisation est rarissime, le sujet fait débat. Sur son compte Twitter, Adrien Larouzée encourage les internautes à traquer les arbres abandonnés en publiant des photos associées au hashtag #ChasseursDeSapins. L’utilisateur gagnera des points pour chaque photo diffusée. Pour rappel, plus les sapins abandonnés sont découverts tard dans l’année, plus ils rapportent de points.

Même s’il s’organise sous forme de jeu, ce concours permet de faire la lumière sur cet acte d’incivilité qui cause bien des tracas à la Mairie de Paris. Les services de la ville les collectent afin de les transformer en broyat, pour protéger les plantations dans les espaces verts, si leur taille dépasse les 2,5 mètres. Ceux qui sont plus petits, eux, seront directement incinérés. Après le 20 janvier ou dans le cas d’une impossibilité à se rendre dans un point de collecte, la Ville précise qu’il est possible de déposer le sapin de Noël mort en même temps que le bac des « ordures ménagères » sur le trottoir.