Se connecter S’abonner

Forfaits mobiles et Internet : la facture va s’alourdir

Bonne nouvelle néanmoins pour les abonnés de Free qui ne verront pas les forfaits historiques de l’opérateur augmenter, pour les 4 prochaines années.

forfaits
Crédit: iStock.

Les forfaits mobiles et Internet eux aussi connaissent la crise. En effet, il est désormais impossible de trouver une formule inférieure à 15 euros mensuels. En vertu de l’article L. 224-33 du Code de la consommation, il est possible pour les opérateurs de pratiquer des augmentations, à condition d’en informer leurs utilisateurs concernés au moins un mois avant, ainsi que de leur laisser la possibilité de résilier leur forfait sans frais. Cette décision a été guidée par la hausse des coûts d’exploitation, expliquent les sociétés.

Free ne va pas augmenter ses forfaits historiques

Dans le détail, l’UFC Que-choisir a scruté l’évolution des offres de quatre gros opérateurs français. Bouygues Télécom va ainsi faire évoluer ses tarifs de 1 à 2 euros, et il en a informé ses clients par mail. Le forfait B&You 40 Go va ainsi augmenter de 1 euro, et de 2 euros pour celui de 80 Go. Mais il faudra bien regarder la facture, car la hausse pourrait être plus importante, à l’image du cas de cette abonnée dont le forfait box + mobile a augmenté de 4 euros par mois en raison de l’inflation, en octobre dernier.

Pour annoncer l’augmentation de ses tarifs, SFR a opté pour le service minimum : seul un encart posé en bas de la facture de janvier en fait mention. Pourtant, pratiquement tous les forfaits Red by SFR et SFR sont concernés, avec des hausses comprises entre 0,69 euro à 0,99 euro par mois.

Chez Orange, on laisse encore un peu de répit aux clients. Mais des hausses interviendront bel et bien, en mars ou en avril. Ainsi, la plupart des forfaits mobiles et fixe de la marque augmenteront de 1 à 2 euros. Le seul qui ne bougera pas est l’abonnement principal avec réduction sociale. Les personnes bénéficiant de l’offre Coup de pouce, car elles disposent d’un quotient familial inférieur ou égal à 700 euros, continueront de bénéficier d’un tarif plus avantageux pour se connecter à Internet. Selon nos confrères, celui-ci devrait même diminuer.

Enfin, bonne nouvelle pour les abonnés de Free. Car l’opérateur a tenu sa promesse et n’augmentera pas les tarifs de ses forfaits à 2 et 19,99 euros par mois, pour au moins les quatre prochaines années, en dépit de la hausse de ses coûts d’exploitation. En revanche, les offres fixes proposées restent onéreuses.