Se connecter S’abonner

Carburants : dès aujourd’hui, il est possible de faire sa demande d’indemnité

Pour bénéficier de l’aide visant à soutenir les Français qui utilisent des carburants dans le cadre de leur travail, il faudra appartenir aux « cinq premiers déciles » de revenus.

carburants
Crédit: iStock.

C’est le jour J. Depuis lundi 16 janvier, les Français les plus modestes qui utilisent leur voiture pour aller travailler peuvent demander leur indemnité carburant, un coup de pouce du gouvernement à hauteur de 100 euros. Pour cela, ils devront se rendre sur le site impots.gouv.fr et remplir un formulaire en ligne, explique 20 Minutes. Ce dispositif ciblé vient remplacer la ristourne générale sur les carburants qui s’est terminée le 31 décembre 2021. Pour la réclamer auprès de la direction générale des Finances publiques, il faudra effectuer la démarche avant le 28 février.

La ristourne générale sur le prix des carburants a déjà coûté 8 milliards

L’administration précise qu’il est possible d’appeler le 0 806 000 229 pour effectuer sa demande du lundi au vendredi de 8h30 à 19 heures. Dix millions de travailleurs les plus modestes sont concernés par cette indemnité carburant exceptionnelle, détaillait Elisabeth Borne, la Première ministre début décembre. Le foyer du demandeur doit appartenir aux « cinq premiers déciles » de revenus pour pouvoir en bénéficier. En d’autres termes, le revenu fiscal de 2021 doit être inférieur à 14.700 euros. De plus, il faudra utiliser à des fins professionnelles son véhicule (trajet domicile-travail inclus). « Ce véhicule peut être à deux, trois ou quatre roues, thermique et – ou électrique » et pas nécessairement appartenir à la personne qui l’utilise, est-il écrit sur le site impots.gouv.fr.

Une seule indemnité peut bénéficier à un demandeur et à un véhicule. Mais s’ils utilisent un véhicule différent à des fins professionnelles, plusieurs membres d’un même foyer peuvent remplir un formulaire et bénéficier de l’aide. Sont exclus du dispositif les véhicules de service ou de fonction dont les frais de carburant sont pris en charge par l’employeur.

Il faudra penser à se munir de la carte grise du véhicule, de son avis d’imposition sans oublier de vérifier l’exactitude de ses coordonnées bancaires. En effet, le demandeur recevra l’aide par virement bancaire. Une enveloppe de 1 milliard est prévue pour cette indemnité carburant. L’Etat en avait déjà déboursé huit pendant la période de ristourne générale sur le prix des carburants soit « l’équivalent du budget du ministère de la Justice », avait précisé le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal.