Catégories : Aides et allocations

Coronavirus: 88 jours de travail suffisent pour bénéficier du chômage

C’est un assouplissement qui concerne uniquement les salariés dont le contrat de travail prend fin entre le 1er août 2020 et le 31 décembre 2020. Décrété afin d’épauler ceux qui perdent leur emploi à cause de la crise sanitaire et peine à en retrouver un, il prévoit que depuis le 1er août, la durée d’affiliation minimale requise pour avoir droit à l’allocation chômage passe de 130 à 88 jours travaillés. 

Le décret publié au Journal officiel le 30 juillet précise que quatre mois ou 610 heures suffisent désormais, contre six mois (130 jours travaillés, ou 910 heures) normalement. Le texte explique également que la période au cours de laquelle ces heures devront avoir été réalisées sera exceptionnellement allongée de trois mois.

27 ou 39 mois pour effectuer ses heures

Elle passe ainsi de 24 mois à 27 mois pour les salariés âgés de moins de 53 ans à la date de leur fin de contrat de travail. Les salariés plus âgés bénéficieront d’un délai de 39 mois au lieu de 36. Pour ce qui est de la date de la fin du contrat, c’est celle marquant la fin du préavis qui sera retenue. A noter, également, que les intermittents du spectacle, les salariés expatriés ou les habitants de l’île française de Mayotte ne sont pas concernés par cette mesure exceptionnelle. 

A LIRE >> Relance économique: les TPE préfèrent une baisse des charges au chômage partiel

Quelques jours avant la publication de ce décret, les députés ont donné leur feu vert à la négociation par les partenaires sociaux d’une nouvelle convention d’assurance chômage prenant en compte le chômage de longue durée. Sur la base d’un document de cadrage du gouvernement, les organisations syndicales et patronales rouvriront, à la rentrée, une négociation globale portant sur toutes les règles en vigueur de l’assurance chômage, et pas uniquement sur les contrats courts, comme le prévoyait le projet de loi.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre

Articles récents

Immobilier parisien : trouver un logement à moins de 10 000 euros/m² reste possible

Quel type de logement peut-on espérer acheter à moins de 10 000 euros/m², dans Paris ? Et dans quels arrondissements…

21/09/2020 10:21

Lors d’un divorce, dissimuler une partie de sa fortune au juge n’est pas punissable

Selon la Cour de cassation, cacher lors d’un divorce une partie de ses biens, pour obtenir une réduction des sommes…

20/09/2020 10:28

Le défaut d’assurance habitation expose le locataire à la résiliation du bail

L'obligation de s'assurer doit être respectée à la lettre. Dans une affaire récente, des bailleurs ont demandé en justice qu'il…

19/09/2020 10:07

Le maintien du durcissement des conditions des prêts immobiliers fait débat

Le courtier en crédit Cafpi réagit au maintien, par le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), de sa position stricte…

18/09/2020 18:33

« Le CAC 40 devrait sortir par le haut du tunnel dans lequel il évolue depuis plusieurs mois », selon Nuno Teixeira

Depuis le début du mois de juin, l’indice phare de la place parisienne évolue autour du seuil des 5.000 points.…

18/09/2020 17:40

Un mauvais calcul de taux de crédit ne justifie pas toujours une procédure judiciaire contre la banque

La Cour de cassation rappelle dans un arrêt que la clause d’un contrat de prêt qui annonce un taux d’intérêt…

18/09/2020 17:05