Assurance multirisques habitation : baisse des primes plus importante dans certaines régions

En moyenne, les primes des assurances multirisques habitation baissent de 2,6 % sur un an. Dans certaines régions, la baisse est beaucoup plus faible.

En 2017, les Français ont globalement moins dépensé pour leur assurance multirisques habitation. ©Istock

Globalement, les Français ont moins dépensé en 2017 pour leur multirisque habitation (MRH), constate le comparateur en ligne Lelynx.fr. Les primes baissent en moyenne de 2,6 % sur un an, avec un montant moyen de 184 euros annuels tous types de logements confondus (154 euros pour un appartement et 235 euros pour une maison). Mais tout le monde n’est pas logé à la même enseigne.

Une grande variation selon les régions

Les Pays de la Loire sont la Région où les prix ont le plus fortement dévissé, soit – 7,3 % en moyenne, à 155 euros par an. A contrario, c’est en Ile-de-France que la résistance à la baisse a été la plus forte, avec un repli de « seulement » 1,5 %. Les primes y atteignent en moyenne 195 euros par an. La situation est tout aussi contrastée pour les villes. Certaines cités vont même à l’encontre de la tendance générale avec des hausses marquées. C’est le cas de Nice où les primes ont augmenté en moyenne de 3,1 %, à 196 euros par an. Soit le montant le plus cher de France. En cause : l’explosion des cambriolages et le nombre élevé de maisons de valeur. Pour les appartements niçois, en revanche, la hausse n’est que de 0,5 % (voir tableau). Pour rappel, la baisse des prix concerne d’abord les nouveaux contrats. Faites jouer la concurrence !

 

 

Sur le même thème

Assurance habitation

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique