Se connecter S’abonner

Automobile: 6% de conducteurs non assurés en plus depuis le déconfinement

Depuis le mois de mai, les conducteurs sans assurance sont 6% de plus, chiffre Assurland, dans un communiqué. Un bond qui serait directement lié à la crise du coronavirus. Selon le comparateur d’assurances, les plus jeunes conducteurs sont parmi ceux qui ont pu être tentés de faire des économies mettant un terme à leur assurance automobile.

Pourtant, un défaut d’assurance peut coûter bien plus cher qu’une cotisation annuelle. Ne pas assurer sa voiture est un délit passible d’une amende pouvant atteindre 3 750 euros. Celle-ci peut également être assortie d’une suspension du permis de conduire, voire d’une confiscation de son véhicule. Si le contrevenant n’en est pas à sa première infraction, la peine peut être alourdie.

Plus d’excès de vitesse

Le risque pris par les conducteurs non assurés est d’autant plus grand que depuis 2019, les autorités disposent d’un outil capable de détecter les voitures sans assurance : le Fichier des véhicules assurés (FVA). Policiers et gendarmes peuvent ainsi connaître l’immatriculation du véhicule, le nom de l’assureur et surtout le numéro de contrat de l’assurance auto et sa validité. 

A LIRE >> Assurance habitation: vers une diminution des primes en 2021?

A cela s’ajoute le fait que sur les routes, la prudence n’est pas vraiment de mise ces derniers temps. Les excès de vitesse sont nombreux depuis le déconfinement. D’après les chiffres avancés par les forces de l’ordre, les excès de vitesse de plus de 50 km/h ont explosé de 11%. 

S’assurer après une résiliation

Si vous n’avez pas mis un terme à votre contrat d’assurance, mais que celui-ci a été résilié par votre assureur, deux possibilités s’offrent à vous. Il existe des assurances spécialisées, dont les contrats sont adaptés pour les conducteurs résiliés. Et si les assurances ne souhaitent pas vous proposer de contrat, vous pouvez vous diriger vers le Bureau central des tarifications (BCT) qui pourra vous trouver une assurance auto et en fixera le prix. Dans ce cas, l’assureur ne pourra pas refuser votre dossier.