Se connecter S’abonner

Assurance: les tarifs augmentent légèrement suite au confinement

Selon le comparateur Assurland, les assurances santé des particuliers ont augmenté de 2,7% en mai, contre 0,4% pour l’automobile et 0,9% pour l’habitation.

Quel impact la crise du coronavirus a-t-elle eu sur le prix des assurances ? Les tarifs pour les particuliers ont légèrement augmenté à la suite du confinement, au mois de mai 2020. L’assurance automobile a augmenté de 0,4% et l’assurance habitation affiche une hausse de 0,9%, selon l’indice des prix dressé par le comparateur Assurland. « Une stabilité des prix qui s’explique par l’attentisme des assureurs devant l’impact global encore peu clair de la crise du Covid-19 », explique le site.

L’épidémie a fait augmenter les tarifs des mutuelles santé

La mutuelle santé gonfle quant à elle de 2,7%. Sans surprise, l’épidémie fait augmenter les tarifs des assurances. « Cette augmentation des coûts en assurance santé, et dans d’autres types d’assurances telles que le décès/invalidité et les assurances collectives, explique la réticence des assureurs à faire évoluer les prix avant d’avoir un bilan de situation complet », analyse Assurland.

Pour ce qui est des assurances auto et habitation, on note donc de légères augmentations, alors que le coût des sinistres a chuté. En effet, le confinement a eu pour effet de diminuer les accidents de la route et les cambriolages, dégâts des eaux et incendies dans les logements.

A LIRE >> Entreprises: le Sénat vote pour la couverture d’assurance obligatoire en cas de crise nationale

Des économies pour les assureurs pendant le confinement

Ainsi, les assureurs ont réalisé deux milliards d’euros d’économies avec la baisse des accidents de la route, soit 70% de diminution des coûts. « La MAIF, la GMF et la MACIF ont fait un geste vis-à-vis de leurs clients », indique Assurland. 40 euros ont ainsi été remboursés aux assurés ayant 50 % de bonus pour la GMF, 30 euros par véhicule pour la MAIF, et le paiement d’une partie de la prime a été levé pour les clients en situation difficile pour la MACIF. Du côté de l’assurance habitation, le coût des sinistres a diminué de 25%.