Se connecter S’abonner

Carte bancaire: peut-on facilement se faire pirater avec le «sans contact»?

La mode des étuis anti-ondes pour carte bleue « sans contact » se propage. Mais ces accessoires sont-ils nécessaires ?

propositions frauduleuses
Crédit : iStock.

Se fait pirater sa carte bleue sans contact par quelqu’un qui pourrait, en vous frôlant, voler les données : une situation qui effraie nombre de Français et dont les fabricants d’accessoires tentent de tirer profiter en proposant étuis et autre porte-cartes. Ceux-ci permettent de brouiller les ondes et ne pas pouvoir détecter celles de la carte.

Aucun cas avéré

Alors que 58 millions de cartes bancaires équipées de la fonctionnalité de paiement sans contact circulaient en France fin 2018 (sur un total de 89 millions de cartes), les cas de personnes qui auraient vu leurs données aspirées par un malhonnête équipé d’un terminal de paiement ne s’est encore jamais vu.  

A LIRE >>> Les espèces sonnantes et trébuchantes ne sont pas près de quitter les porte-monnaie des Français

Selon le chef du service de surveillances des moyens de paiements scripturaux de la Banque de France, Julien Lasalle, interrogé par Le Parisien, c’est un risque dont on entend beaucoup parler. « Mais nous ne recensons aucun cas avéré de détournement de données en mode sans contact », indique-t-il, ce qui n’empêche pas la banque centrale française de rester vigilante à ce sujet.

A LIRE >>> La mise en place des paiements en ligne ultra-sécurisés repoussée à 2022

Remboursement

Il explique que les ondes émises par la puce NFC comprise dans la carte et qui permet le paiement sans contact n’ont qu’une courte portée de quelques centimètres. Et vu qu’elles sont de faible intensité, les couches de vêtement suffisent à les bloquer. « L’aspiration de données bancaires relève plus du fantasme, d’une peur collective », signale-t-il. Une peur que les divers dispositifs vendus dans le commerce permettent d’atténuer.

A LIRE >>> Apple distribue ses premières cartes de crédit aux États-Unis

En cas de soucis, de toute façon, la banque est tenue de vous rembourser. En effet, la fonction « sans contact » ne nécessitant pas le code de la carte pour être utilisée, la banque doit vous retourner toutes les sommes contestées puisque le paiement n’a pas été authentifié, même si votre carte n’a pas été volée ou déclarée perdue, indique l’UFC-Que choisir. Elle ne peut vous facturer des frais pour cette opération ni vous obliger à porter plainte. Sauf si la banque détecte une fraude de votre part.