Se connecter S’abonner

Annulation de prêts : attention à une association

L’UFC-Que Choisir met les consommateurs en garde contre une nouvelle association, Egos, qui propose une aide aux emprunteurs.

prêts
Crédit : ALLILI MOURAD/SIPA/1606211701.

Avis aux emprunteurs : méfiez-vous des associations qui vous proposent une aide juridique pour faire annuler vos crédits. L’une d’entre elles, Egos, fait l’objet d’une mise en garde de la part de l’UFC-Que Choisir : cette dernière démarche les emprunteurs et leur fait « miroiter d’importants gains via l’annulation de leur crédit », écrit l’association de défense des consommateurs le 10 mai, « bien qu’il existe désormais très peu de chances d’obtenir satisfaction sur ce plan ». Ces commerciaux qui approchent des clients potentiels demandent entre 3.000 et 4.000 euros en échange d’un accompagnement juridique.

L’UFC-Que Choisir a listé plusieurs éléments qui font qu’elle doute du sérieux de l’entreprise : pas d’informations sur le site concernant les responsables de l’association, un manque de transparence concernant les membres actifs, hormis les trois membres du bureau (président, secrétaire et trésorier), et concernant le conseil d’administration. L’association de défense des consommateurs relève qu’il n’y a pas de publication de comptes, de convocation d’assemblée générale ou encore de compte-rendu d’AG.

Pas du tout au point dans l’expertise financière

Mais ce qui alerte l’UFC-Que Choisir, c’est le fait de retrouver les noms des membres du bureau à la tête d’autres associations, comme Solidarité ENR TEG et SOS Entre Aide, aussi spécialisées dans la contestation de prêt, la seconde ayant été dissoute après une mise en garde en 2018. Autre élément qui interpelle, le président d’Egos est aussi cogérant d’une société de vente en gros de boissons, appelée Match Drink et ancien responsable d’une autre société qui n’a rien à voir avec l’expertise financière.

Enfin, l’association de défense des consommateurs a reçu le témoignage d’un professionnel de l’expertise financière, démarché par un commercial de cette association, Egos, qui a pointé de grossières erreurs dans les propositions de ce dernier.