Se connecter S’abonner

Crédit immobilier digitalisé : BNP Paribas et Crédit Agricole raflent la mise

Souscrire un prêt 100 % en ligne pour financer son achat immobilier reste encore une gageure dans nombre d’établissements. La crise du Covid 19 a pourtant montré que la digitalisation est une priorité.

Crédit: iStock.

Comme pour d’autres secteurs, la crise du Covid 19 a mis en lumière l’importance du digital pour les banques, notamment dans la souscription d’un crédit immobilier. A la faveur des confinements successifs, les demandes ont été faites essentiellement à distance et les établissements ont dû s’adapter pour répondre aux attentes de leurs clients. Sans compter que la digitalisation du parcours est un moyen efficace de réduire les coûts. Pour autant, des disparités importantes persistent entre les différentes acteurs comme le montre une étude publiée par Finspot, maison mère du courtier en ligne Pretto. Une vingtaine de banques françaises ont été passées au crible pour évaluer les meilleures pratiques en termes de souscription d’un crédit immobilier en ligne. 20 critères ont été retenus pour juger la qualité de la relation bancaire digitalisée d’un côté, et la qualité de l’expérience emprunteur de l’autre.

Un mix digital-physique gagnant

Le verdict ? Un peu de manière surprenante, ce sont deux réseaux qui s’en tirent haut la main, à savoir BNP Paribas et Crédit Agricole. La raison : ils se distinguent par une offre complète très attractive, alliant un parcours digital optimisé et une complémentarité avec la banque physique. L’expérience utilisateur est très qualitative (fluidité dans le parcours de souscription entre autres). Par ailleurs, de nombreuses fonctionnalités sont proposées (simulation de prêt sur mobile, agrégateur de comptes, signature électronique…). Parmi les services spécifiques, BNP Paribas met à disposition une plateforme de recherche de biens (plus de 35 000 sur tout le territoire), avec dans le détail de l’offre un lien direct vers l’agence concernée et le simulateur de prêt immobilier maison. Chez Crédit Agricole, il est en plus possible de faire une recherche par temps de transport en commun et les données sont en plus agrégées comme des baromètres (par exemple Top 3 des villes les plus convoitées). De plus, le simulateur maison est intégré directement sur Se Loger.

Des offres trop restrictives pour les banques en ligne

Les banques en ligne, elles, – Boursorama Banque, Fortuneo, Hello Bank, BForBank… – garantissent un parcours emprunteur excellent et une interface simple d’usage, mais pèchent par deux défauts : une offre de crédit restrictive (réservée à certains profils ou projets simples) et une relation client qui manque de personnalisation. Le client ne peut, bien sûr, pas avoir accès à un conseiller. Or, cette possibilité demeure indispensable : malgré une large adoption de la signature électronique, les clients ont toujours besoin d’être rassurés et conseillés au moment du choix du prêt.

Le dernier peloton – CIC, LCL, Bred Banque Populaire, HSBC, Crédit du Nord, Crédit Mutuel, La Banque Postale – regroupe des établissements qui soient sont en progression sur la digitalisation, soit sont très en retard. Ils ne permettent ainsi pas de souscrire un crédit immobilier 100 % en ligne.