Se connecter S’abonner

Crédit à la consommation : les Français sont champions d’Europe

Parmi les emprunteurs français, 84% ont contracté trois crédits ou plus dans leur vie. C’est plus que chez nos voisins européens (72%).

location
Crédit : Istock.

Nous sommes les champions du crédit à la consommation en Europe. En effet, 84% des Français interrogés par MixFactory pour Younited disent avoir contracté trois crédits dans leur vie, contre 72% dans les pays voisins. Une personne sur deux affirme même en avoir souscrit plus de cinq. Nos voisins européens empruntent moins d’argent puisque seulement 46% des Allemands ont souscrit à cinq crédits ou plus et 34% des Italiens, selon cette étude. Le profil type du Français qui souscrit à un crédit à la consommation a plus de 50 ans, une situation stable et déjà cinq crédits sur le dos. Ainsi, trois emprunteurs sur quatre sont stables dans leur vie personnelle (73%) et professionnelle (71%), précise encore le communiqué de la fintech européenne, publié le 7 décembre. D’ailleurs, les souscripteurs à un crédit à la consommation sont plus stables professionnellement qu’en 2016, soit treize points de plus. 

Mais pour quelles raisons les Français empruntent-ils de l’argent ? Pour 76%, il s’agit d’acheter de l’équipement. Achat d’une voiture, financement de travaux d’aménagement ou de rénovation d’un bien, achat de matériel pour la maison, ou encore réalisation d’un projet de vie arrivent en tête. Le montant du crédit à la consommation varie alors de 3.000 euros à 20.000 euros (68%) selon Younited, et il a pour vocation d’améliorer le confort et la qualité de vie. Pour 17% des sondés, le crédit répond à une urgence, pour un problème de trésorerie. La majorité emprunte alors moins de 3.000 euros dans ce cas précis. 

40% des Français préfèrent un établissement de crédit

Enfin, une minorité souscrit à un crédit à la consommation pour consolider sa dette (7%), mais c’est pour emprunter une somme supérieure à 20.000 euros (40%). Plus d’une personne interrogée sur deux dans le cadre de ce sondage s’adresse à un établissement de crédit pour un prêt d’un montant souvent inférieur à 5.000 euros. De manière plus globale, 40% des Français préfèrent un établissement de crédit en 2021, plutôt qu’une banque traditionnelle. Ils sont 57% en Italie et 53% au Portugal. 

En revanche, pour les projets de plus de 5.000 euros, les Français se tournent plutôt vers les banques traditionnelles. Les projets plus petits, autour de 3.000 euros, sont gérés plus souvent par les autres acteurs du crédit à la consommation, comme l’achat d’une voiture, d’équipements pour la maison ou encore pour les besoins de trésorerie et les travaux de rénovation. « Par ailleurs, la recherche d’une solution de financement repose principalement sur l’expérience passée : 64% des Français s’adressent à leur banque ou à un établissement de crédit auprès duquel ils ont déjà contracté un emprunt auparavant », précise l’étude commandée par Younited. Coût global, clarté de l’offre et délai de réponse sont les trois critères examinés par les emprunteurs dans leur choix de prestataire.

« Avec la numérisation croissante du marché, la qualité de l’interaction avec le client tout le long du parcours de souscription demeure un facteur clé de conversion et de satisfaction des consommateurs », prévient l’expert en solution de crédits. Rappelons qu’un crédit à la consommation peut varier de 200 à 75.000 euros, pour une durée de remboursement supérieure à trois mois et hors achat immobilier.