Se connecter S’abonner

Argent : les arnaques à la carte bancaire se multiplient

Depuis la fin de l’année 2020, une nouvelle méthode d’arnaque à la carte bancaire progresse en France.

Arnaques
Crédit : iStock.

En finira-t-on bientôt avec les arnaques ? Malgré la mise en place de dispositifs sécurisés afin de renforcer l’authentification lors d’une transaction en ligne, comme « Secur’Pass », « Clé digitale » ou « Sécuripass », les banques font face à une énième méthode d’arnaque à la carte bancaire. 

Cette nouvelle escroquerie repose sur un mécanisme bien ficelé, souligne Le Figaro, mercredi 22 décembre. Les malfaiteurs contactent dans un premier temps les clients en se faisant passer pour leur conseilleur bancaire. A l’aide de logiciels d’usurpation d’identité électronique, leur numéro de téléphone est identique ou très proche du vrai numéro. Une fois en ligne avec la victime, les escrocs les alertent sur des mouvements suspects sur leur compte. 

Des arnaques impossibles à se faire rembourser

Ils prétextent ensuite vouloir régulariser la situation d’urgence, et demandent pour cela les chiffres de carte bancaire de leur interlocuteur. Parfois, ce n’est même pas nécessaire, ils sont déjà en possession de ces données sur le dark web, précise le quotidien. Il est ensuite demandé à la victime de se connecter sur son application bancaire puis de rentrer le code de sécurité afin de sécuriser son compte. Or, il s’agit d’une arnaque pour confirmer le paiement effectué avec la carte bancaire en question par les escrocs.  

« Lorsque le code est renseigné par la victime, elle ne peut pas se faire rembourser. Car officiellement, c’est elle qui a procédé au paiement », souligne dans Le Figaro, Matthieu Robin, chargé de mission au secteur financier de l’UFC-Que choisir. Face à cette arnaque, les utilisateurs sont donc appelés à la vigilance. La banque ne demande jamais de transmettre des données personnelles par téléphone. En cas d’appel douteux, il est conseillé de contacter directement son agence bancaire.