Se connecter S’abonner

Epargne : Ciclade, le service qui vous aide à récupérer vos euros en déshérence

Vous avez peut-être oublié du patrimoine dormant qui a fini par être transféré à la Caisse des dépôts. Grâce à Ciclade, vous pourrez peut-être le récupérer. Explications.

ordinateur
iStock

Et si de l’argent vous attendait à la Caisse des dépôts et consignations. N’avez-vous pas oublié un compte que vous déteniez étant enfant ou un plan épargne entreprise ancien ? Tout n’est pas perdu, le portail Ciclade vous permet de retrouver l’argent en déshérence, rapporte Le Parisien. Et ce, qu’il dorme sur des comptes bancaires, un contrat d’assurance vie, un plan épargne entreprise ou en bons de capitalisation. Entre juillet 2016 et décembre 2021, 7,18 milliards d’euros déposés sur des comptes devenus inactifs ont été transférés à la Caisse des dépôts. Et pour le moment seuls 550 millions d’euros ont été récupérés. Par conséquent, 6,3 milliards peuvent encore revenir à leurs bénéficiaires.

Et mieux vaut ne pas trop traîner. Au bout de trente ans d’inactivité, les montants sont définitivement transférés à l’Etat. Un compte est considéré comme inactif dès lors qu’aucune opération n’a été effectuée et que le souscripteur et la banque n’ont pas eu de contact depuis un laps de temps défini par la loi. Par exemple, pour un compte courant dont le titulaire est vivant, ce délai est d’un an. Il passe à cinq ans dans le cas d’un livret d’épargne, rappelle le quotidien.

Entamer des démarches de récupération sur Ciclade

Si vous pensez être le titulaire, l’ayant droit ou l’héritier d’une somme en déshérence, consultez le site ciclade.caissedesdepots.fr. Vous devrez remplir un formulaire avec les informations (nom, prénom, date de naissance/décès, nationalité…) du titulaire du compte ou du souscripteur du contrat d’assurance vie. Si vous disposez de références, elles pourront vous aider. Les données sont ensuite comparées à celles transmises par les établissements financiers. En cas de concordance, vous devrez créer un compte personnel pour entamer des démarches de récupération.

En 2021, la Caisse des dépôts a reçu 696,15 millions d’euros, dont quelque 410 millions d’euros issus de 660.000 comptes bancaires. Au cours des cinq dernières années, 2.876 euros en moyenne par bénéficiaire ont été restitués. Certains avaient, grâce à la loi Eckert, reçu un courrier les informant de l’existence d’un compte inactif à leur nom. Un souci d’information qui vaut aussi pour les assureurs. Mais, dans le cas de ceux-ci, il est plus ancien, ils se devaient déjà de vérifier que les titulaires d’assurances vie n’étaient pas décédés. Si nécessaire, ils devaient rechercher les héritiers. Mais, si le contrat n’est pas réclamé dans un délai de dix ans, il est également transféré à la Caisse des dépôts.

Clôture et transfert

Dans ce cas, la banque ou la compagnie d’assurances clôture le produit concerné et transfère l’argent à la Caisse des dépôts, donnant également à celle-ci toutes les informations liées au titulaire de cet argent ou à son bénéficiaire, précise Le Parisien. Débute alors la période de trente ans pendant laquelle le titulaire, le bénéficiaire ou l’héritier peut se manifester pour récupérer son dû.