Se connecter S’abonner

Paris : lancement de l’assurance habitation au tarif préférentiel

Une initiative saluée par l’adjoint au logement à la mairie de Paris qui note que de nombreux Parisiens n’ont pas d’assurance habitation.

Paris
Crédit : iStock.

C’était une promesse, c’est maintenant chose faite. Depuis lundi 9 janvier, la mairie de Paris propose à ses administrés qui louent un bien du parc social ou privé une assurance habitation à tarif unique, explique France bleu. Contrairement à celui que pratiquent les assurances privées, le prix de l’assurance ne variera pas en fonction des arrondissements de résidence. La seule variation du prix est liée au nombre de pièces du logement. Ainsi, pour assurer un logement de cinq pièces, le locataire devra débourser 220 euros par an, 194 euros pour un trois pièces et 130 euros pour un deux pièces.

L’adjoint au logement à la mairie de Paris salue l’initiative

Sont éligibles les Parisiens qui gagnent environ 2.000 euros net par mois, un peu plus de 3.000 euros s’il s’agit d’un couple. Pour qu’une famille avec deux enfants puisse y prétendre, elle devra gagner environ 4.700 euros mensuels. Grâce à ce contrat, quel que soit le sinistre ou la panne, le souscripteur pourra joindre une assistance 24/24 et 7 jours sur 7. Sont également compris les éventuels frais de serrurerie. Aucun frais de souscription n’est nécessaire, et pour adhérer c’est assez rapide : il suffit de se rendre sur le site internet de l’assureur, qui s’occupera lui-même de résilier l’ancien contrat d’assurance habitation.

Selon Ian Brossat, adjoint au logement à la mairie de Paris, « l’objectif de cette assurance habitation est de faire en sorte que les Parisiens les plus modestes puissent bénéficier d’une assurance de qualité à un prix qui ne soit pas trop cher ». Il ajoute que « certains Parisiens n’ont pas d’assurance habitation alors que c’est obligatoire. Bon nombre d’entre-eux en ont une de mauvaise qualité, qui couvre mal les risques ». Enfin, il estime que « l’objectif global est de soutenir le pouvoir d’achat des Parisiens modestes. Nous voulons leur permettre d’avoir une assurance à prix cassé, mais de bonne qualité. Nous voulons faire en sorte que les Parisiens puissent continuer à vivre dans cette ville qu’ils aiment ».