Votre banque se mobilise-t-elle pour participer financièrement à la reconstruction de Notre-Dame ?

Les dons affluent pour participer à la reconstruction de la cathédrale parisienne. Les banques répondent présentes.

Près d’un milliard d’euros de dons a déjà été promis/ Francois Mori/AP/SIPA

L’appel à la générosité a fonctionné. Après le terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, de nombreux Français ont participé à la collecte lancée par la Fondation du patrimoine.

Les grandes fortunes françaises et des entreprises tricolores ont également pris part à la mobilisation. Au total, près d’un milliard d’euros de dons a déjà été promis détaille Le Figaro.

Les banques se mobilisent

Total, CapGemini, Michelin, Vinci ou Air Liquide participent au financement. C’est également le cas des banques qui se sont jointes à la liste des futurs donateurs. Comme le précise le site internet cBanque, le Crédit Agricole est la première banque française à avoir annoncé son don. Au total, la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France débloque 5 millions d’euros dont 1 million apporté par le Crédit Agricole d’Ile-de-France.

qui se sont jointes à la liste des futurs donateurs. Comme le précise le site internet cBanque, le Crédit Agricole est la première banque française à avoir annoncé son don. Au total, la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France débloque 5 millions d’euros dont 1 million apporté par le Crédit Agricole d’Ile-de-France.

Sur Twitter, le directeur général du groupe de la Société générale a également annoncé son intention de participer à la mobilisation. Il s’engage sur un don de 10 millions d’euros. « Nous associerons nos collaborateurs et nos clients qui ont à cœur de participer à cette mobilisation collective sans précédent » ajoute Frédéric Oudéa. Tout comme le groupe BPCE (Banques Populaires, Caisses d’Epargne, Natixis et Banque Palatine) qui fait également un don de 10 millions d’euros.

Des dons en nature

Quant aux autres banques, les contours de la participation sont plus flous. A l’image de la BNP ou du Crédit Mutuel qui annoncent une participation mais sans en préciser le montant. CBanque mentionne également le cas de la Caisse des dépôts. Sur Twitter, le groupe a annoncé son intention de fournir gratuitement le bois nécessaire à la restauration de la charpente du célèbre monument parisien.

Groupama offre également 1 300 chênes de ses forêts normandes pour la reconstruction de la charpente. Le Figaro rapporte que la compagnie aérienne Air France allait assurer « le transport gratuit de tous les acteurs officiels qui participeront à la reconstruction ».

Sur le même thème

banque dons Notre-Dame de Paris

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique