6 Français sur 10 dépassent leur découvert autorisé dans l’année et ça leur coûte très cher

Une étude du comparateur Panorabanques révèle que 60% des Français s’endettent au-delà de leur autorisation de découvert au moins une fois par an.

En moyenne, un découvert non autorisé rajoute 70 € par an sur la facture bancaire. Crédit: iStock.

Être dans le « rouge vif » ? Pour six Français sur dix, cela arrive au moins une fois par an. Pour 21%, c’est même tous les mois. Le rouge vif, c’est quand on dépasse le plafond de sondécouvert autorisé. C’est le résultat d’une étude du comparateur Panorabanques, dévoilée par RTL.

Le découvert autorisé coûte entre 20 et 30 euros par an

Être à découvert coûte déjà cher, entre 20 et 30 euros par an environ. Les frais de dossier annuels s’élèvent à 7 € par an en moyenne. À cela s’ajoute, le taux nominal des frais entre 7 et 15% selon les banques, qui évolue donc selon le montant du découvert. Un découvert de 500 € sur 10 jours avec un taux de 12% coûte ainsi 20 €.

A LIRE >> Les faux sites de banques en ligne fleurissent sur Internet, préviennent les services de la Banque de France

De 70 euros à plusieurs centaines d’euros pour le découvert non autorisé

Se retrouver dans le rouge vif coûte encore plus d’argent. En moyenne, un découvert non autorisé rajoute 70 € par an sur la facture bancaire. Mais cela peut aller jusqu’à plusieurs centaines d’euros pour les 20% de Français qui dépassent chaque mois leur découvert autorisé. Il faut ainsi régler les commissions d’intervention de 8 € avec un plafonnement à 80 € par mois. Chaque lettre d’information pour compte débiteur ajoute environ 10 €. Enfin, il faut ajouter les agios, avec des taux entre 16 et 21% selon les banques.

Sur le même thème

banque Frais bancaires

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique