Frais bancaires: que propose Selectra et son nouveau comparateur ?

Le nom de Selectra ne vous est peut-être pas inconnu. Il faut dire que la plateforme a fait ses armes dans la comparaison des coûts des énergies, des télécoms et des assurances habitation avant de se lancer, ce mardi 17 mars dans celle des frais bancaires, rapporte Le Parisien.

Pour le moment, la comparaison porte sur 42 formules proposées par 21 banques. Crédit: iStock.

Le nom de Selectra ne vous est peut-être pas inconnu. Il faut dire que la plateforme a fait ses armes dans la comparaison des coûts des énergies, des télécoms et des assurances habitation avant de se lancer, ce mardi 17 mars, dans celle des frais bancaires, rapporte Le Parisien.

Pour se démarquer de la concurrence déjà rude sur ce créneau (UFC-Que choisir, Panorabanques, Lelynx, Lesfurets, Capitaine Banque, Meilleurtaux…), le comparateur mise sur la rapidité de son questionnaire, afin de vous permettre d’y voir plus clair dans les arcanes des frais bancaires. « On a voulu proposer l’outil le plus simple possible, avec seulement quatre questions efficaces. Notre promesse : savoir en trois minutes maximum la banque qui vous correspond le mieux », a expliqué au quotidien Luka Payras, le responsable du pôle finance chez Selectra.

Le mini questionnaire permettrait de prendre en compte les principaux critères que sont le type de cartes bancaires, le plafond de découvert autorisé, les frais d’intervention en cas de découvert ou encore les frais à l’étranger.

Une centaine de références à terme

Chaque résultat s’accompagne d’une présentation détaillée de l’offre la plus proche de vos attentes et de l’avis d’un expert. Et, parce que la plateforme est rémunérée à la commission, elle vous enverra un lien qui vous permettra, si vous êtes conquis, de souscrire en ligne à l’offre.

A LIRE >> Frais bancaires: les établissements où ils explosent en 2020

Pour débuter, la comparaison portera sur 42 formules proposées par 21 banques. Parmi elles figurent aussi bien des établissements traditionnels que des banques en ligne et des néobanques. Ces références sont amenées à se multiplier avec le temps. À terme, Selectra vise une centaine d’offres bancaires de comptes courants et de cartes.

Sur le même thème

Banques Budget Frais bancaires

Réactions et commentaires

Sur la même thématique