Se connecter S’abonner

Nouveau couac sur l’aide de 150 euros versée aux bénéficiaires des APL

Le Premier ministre Jean Castex a parlé du versement de l’aide de 150 euros « aux 400 000 jeunes qui touchent les APL et aux étudiants boursiers », mais la Fondation Abbé Pierre pointe une nouvelle erreur.

dépenses de protection sociale argent euros

C’est un deuxième couac de la part de l’exécutif concernant une aide exceptionnelle pour les plus démunis. Emmanuel Macron avait d’abord parlé du versement de 150 euros aux bénéficiaires du RSA et des APL. C’était le 14 octobre dernier, lors d’une interview télévisée du président de la République. Mais les bénéficiaires des APL n’étaient en fait pas concernés. Dimanche 18 octobre, Jean Castex évoque dans le JDD une aide versée aux « 400 000 jeunes qui touchent des APL et aux étudiants boursiers ». Mais le Premier ministre se trompe aussi, selon la Fondation Abbé Pierre, qui l’a fait savoir sur Twitter. En effet, « ce ne sont pas ‘les jeunes aux APL’ qui toucheront 150 euros, mais seulement les 400 000 ‘jeunes non-étudiants aux APL’ », précise Manuel Domergue, directeur des études de l’association.

Concernant les étudiants, seuls les boursiers y auront droit, ce qu’avait pourtant précisé Jean Castex. « Pour rappel, il y a 1,3 million de ménages de moins de 25 ans qui touchent les APL, pas 400 000 », précise Manuel Domergue. Les 400 000 personnes évoquées concernent donc les jeunes non-étudiants ; les autres, soit 900 000, sont étudiants. Le gouvernement a reconnu « une imprécision du périmètre » et une « formulation un peu rapide » auprès du Figaro. Par ailleurs, la Caisse d’allocations familiales (CAF) prévoit que les allocataires de moins de 25 ans qui sont étudiants-salariés touchent aussi la prime de 150 euros, en plus des étudiants boursiers, relève encore Manuel Domergue.

Versement automatique

La Fondation Abbé Pierre regrette que les moins de 25 ans ne puissent toucher le Revenu de solidarité active (RSA), même si elle se dit satisfaite de cette aide de 150 euros élargie. La CAF précise que l’aide sera versée à la fin du mois de novembre, de manière automatique, pour les bénéficiaires d’APL en septembre et en octobre. Il n’y a aucune démarche à réaliser et la Caisse informe les personnes concernées par courrier ou par e-mail. Une seule aide est versée aux couples, en une seule fois. L’aide est versée à tous les allocataires concernés même si leur lieu de résidence n’est pas soumis au couvre-feu.