Se connecter S’abonner

Logement : voici comment toucher votre aide de 1.000 euros

Depuis jeudi 18 février, les moins de 25 ans peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d’une prime au déménagement de 1.000 euros. Voici comment demander l’aide exceptionnelle pour laquelle 25.000 dossiers sur 50.000 possibles ont été déposés en une semaine.

aide
Crédit: iStock.

Sitôt annoncée, sitôt entrée en vigueur. Les salariés de moins de 25 ans et alternants qui déménagent ou quittent le domicile familial peuvent prétendre à une aide de 1.000 euros, versés par Action Logement. Pour cela, leurs revenus doivent être compris entre 467 et 1.711 euros bruts mensuels, soit 30% à 110% du SMIC. Qu’il s’agisse d’un CDD, d’un CDI, d’un contrat d’intérim, etc. il doit avoir été signé il y a moins de 18 mois. Enfin, le bail signé doit être celui de la résidence principale du jeune, que le logement soit loué vide ou meublé, qu’il l’occupe seul ou en colocation. S’il réunit toutes ces conditions, il peut engager la démarche de coup de pouce sur le site Internet d’Action Logement après avoir rassemblé différents justificatifs.

Il aura en effet besoin de télécharger des copies de son contrat de travail, de bulletins de paie, de son bail, mais aussi de son relevé d’identité bancaire (RIB) et de sa pièce d’identité. Si son dossier est validé, le demandeur devra encore signer une convention avec Action Logement. Puis, il touchera la prime au déménagement de 1.000 euros. Versée en une seule fois, l’aide n’est pas renouvelable, rappelle le site. Il précise également que, dans le cas des alternants, l’aide est sans limite d’âge.

50.000 bénéficiaires

Dans un communiqué publié jeudi 25 février, Action Logement chiffre à 25.000 le nombre de dossiers déjà déposés par des jeunes actifs âgés de moins de 25 ans. Aussi, il a été décidé de « porter l’objectif initial de 30.000 à 50.000 bénéficiaires (alternants et salariés) de cette aide exceptionnelle ».

Depuis le début de la crise sanitaire et économique du Covid-19 il y a un an, les jeunes sont tout particulièrement touchés. Alors, en janvier dernier, Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche, a proposé la mise en place d’un « Capital jeune ». Il s’agit d’un prêt à taux zéro de 10.000 euros « pour se lancer dans la vie », offert à tous les Français de 18 à 25 ans, dont le montant serait remboursable sur trente ans à condition qu’ils en aient les moyens.