Se connecter S’abonner

Covid-19 : les enfants reçoivent moins d’argent de poche depuis le premier confinement

La crise du coronavirus n’impacte pas seulement le portefeuille des parents. Selon une étude, 19% des  8-14 ans déclarent avoir reçu moins d’argent de poche depuis le premier confinement. 

Argent
Crédit: iStock.

Les tirelires des enfants sont aussi victimes de la pandémie de coronavirus. Si 95% d’entre eux affirment toujours recevoir « un peu d’argent », 19% disent en avoir reçu  moins depuis le premier confinement. Le nombre d’enfants à recevoir de l’argent pour un événement, comme un anniversaire, a ainsi baissé de 4%, selon une étude d’Harris Interactive et de la Fédération bancaire française, publiée mardi 23 mars. Le nombre de 8-14 ans à recevoir de l’argent de poche de la part de leurs parents a aussi diminué de 4%. Enfin pour les enfants qui ne reçoivent aucun argent, le taux est passé de 3% à 5%.  

Par ailleurs, depuis le premier confinement, ceux qui reçoivent de l’argent y ont le droit lors d’occasions particulières (76%), par l’argent de poche (48%) et enfin en rendant des services (28%).

Les enfants épargnent plus 

Comme les adultes, les enfants ont aussi davantage épargné. Ainsi 53% d’entre eux, ont mis l’argent reçu de côté, quand 44% l’ont dépensé. « La fréquence des achats des enfants a également diminué : 1,6 achat mensuel en moyenne contre 1,9 dans l’étude de début de 2020 », précise l’enquête. Autre impact de la crise : les objets de dépense ont évolué. Si les bonbons étaient le principal achat, ils sont aujourd’hui à égalité avec les jouets. Quant aux jeux vidéos, ils constituent désormais l’achat privilégié des enfants, avec un pourcentage de 36%, soit une hausse de quatre points par rapport à 2020.

Dernier point soulevée par l’étude : les enfants sont prévoyants avant de casser leur tirelire. 74% déclarent préférer attendre les soldes pour payer moins cher, et 64% comparent les points de vente. Enfin, ils sont 60% à acheter d’occasion.