Se connecter S’abonner

Budget : la vente des billets d’été est lancée à la SNCF

Les billets de trains TGV INOUI, OUIGO, INTERCITÉS et TGV Internationaux pour les vacances d’été sont en vente depuis mardi 30 mars. Crise du Covid-19 oblige, la SNCF maintient des conditions d’annulation et d’échanges souples.

sncf
Credit: ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

C’est une note positive malgré l’incertitude persistante, en raison de la pandémie de Covid-19. Depuis le mardi 30 mars, la SNCF met en vente les billets de train pour la période du 3 juillet au 11 décembre. « Les clients peuvent acheter leurs billets de trains TGV INOUI, INTERCITÉS et TGV Internationaux (TGV INOUI Italie, TGV Lyria, Renfe & SNCF en Coopération) », détaille un communiqué publié vendredi 26 mars. Si, en s’y prenant tôt, les voyageurs pourront profiter de tarifs attractifs, la SNCF compte sur des conditions d’annulation et d’échange souples, pour faire le plein de réservations. Jusqu’au 29 août, pour le moment, il sera possible d’annuler ou d’échanger ses billets sans frais, jusqu’à 3 jours inclus avant la date de départ.

Mais, comme actuellement, il faudra se plier au port du masque durant tout le trajet, sous peine d’écoper d’une amende de 135 euros. Les contrôleurs sont, en effet, habilités à verbaliser les passagers qui enfreignent les gestes barrières. Mais du côté de la SNCF, on souligne que le port du masque est massivement respecté par tous les voyageurs et que les trains sont nettoyés et désinfectés chaque jour.

Une nouvelle option chez OUIGO

Le mardi 30 mars marque aussi le lancement d’une nouveauté pour les usagers des TGV OUIGO. Il est désormais possible de choisir la place qu’ils souhaitent occuper. Jusque-là, il était impossible de choisir ne serait-ce que l’étage (salle haute ou basse). Cette option est disponible sur les 41 destinations proposées par OUIGO pour des trajets à partir du 3 juillet 2021. « Les places « solo » sont proposées à sept euros par voyageur et se situent toujours en salle basse. Tous les autres types de places sont proposés à trois euros par voyageur. L’option est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans, peu importe le type de place », détaille le communiqué.