Se connecter S’abonner

Chèques-vacances : le montant autorisé pour payer les péages augmente

Plafonné à 150 euros depuis 2013, le montant autorisé pour payer les péages à l’aide de chèques-vacances grimpe à 250 euros.

chèques-vacances

Voilà une bonne nouvelle, alors que les congés d’été approchent. Vous pourrez dès le mardi 1er juin régler jusqu’à 250 euros de péages à l’aide de vos chèques-vacances. La révision de ce plafond n’était pas vraiment à l’ordre du jour, mais une question posée par une lectrice de 60 Millions de Consommateurs a permis cette avancée qui profitera au porte-monnaie de nombreux ménages. Le mensuel explique avoir contacté l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV), afin de savoir si une hausse de ce forfait était envisagée. Mais ce n’est pas l’agence qui définit ce plafond. Dans sa réponse au magazine, elle stipule que « la limite est définie par les sociétés d’autoroutes ». Qui plus est, elle n’a alors pas eu vent d’une réévaluation du plafond, stable depuis 2013.

Un autre lecteur du magazine, lui, a pris le parti de poser la question à la société Vinci, qui exploite le réseau autoroutier français. Il a obtenu la réponse inverse, copie du mail reçu à l’appui. Selon le document, l’ANCV déciderait du montant maximal autorisé pour payer les péages à l’aide de chèques vacances.

Une offre Liber-t Vacances

Contactée par le magazine, Vinci Autoroutes a finalement répondu par la positive. Dans un message également envoyé à des usagers, la société explique avoir tenu compte des attentes de ces derniers.

S’il n’est plus possible, depuis 2013, d’utiliser les chèques papiers pour régler les péages, ceux-ci peuvent alimenter leur boîtier Liber-t Vacances. Pour les automobilistes qui ne connaissent pas encore cette offre, elle est ouverte aux bénéficiaires de Chèques-Vacances sans frais de gestion ni dépôt de garantie.