Se connecter S’abonner

Pôle emploi : à qui va profiter la nouvelle prolongation de la prime exceptionnelle de 900 euros ?

C’est une bonne nouvelle pour les travailleurs qui enchaînent contrats courts et chômage. Initialement prévue jusqu’en février 2021, la prime exceptionnelle garantissant un revenu minimum de 900 euros mensuels, est prolongée de trois mois. 

prime
Crédit: iStock.

La crise sanitaire et économique complique la recherche d’un emploi. La prime exceptionnelle instaurée en décembre 2020 vient donc d’être prolongée une seconde fois. Destinée à garantir un revenu mensuel de 900 euros nets aux chômeurs les plus précaires, elle court désormais jusqu’à la fin août, précise un décret du 28 mai. Pour bénéficier de ce coup de pouce, il faut être inscrit à Pôle emploi. Il est également demandé d’avoir travaillé au moins 138 jours en 2019 et ne pas avoir pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger ses droits à l’assurance-chômage, en raison de la crise.

L’octroi de l’aide est également soumis à une autre obligation. Il est, en effet, nécessaire que l’activité salariée en 2019 ait été composée d’au moins 70% de périodes couvertes par des CDD ou des contrats d’intérim.

Les bénéficiaires du RSA éligibles à la prime

Les bénéficiaires du RSA peuvent également prétendre à ce coup de pouce temporaire. Ils toucheront un montant mensuel de 335 euros par mois. Quant aux personnes touchant un revenu de remplacement, telles que l’allocation d’assurance, l’allocation de solidarité, ou bien l’allocation des travailleurs indépendants, etc., un geste sera aussi fait. En effet, si le dernier montant journalier connu est inférieur à 33 euros et leur revenu mensuel inférieur à 900 euros, la prime comblera la différence.

Enfin, ceux qui ne touchent ni le RSA ni aucun revenu de remplacement, pourront être aidés, mais toujours à condition que leur revenu mensuel soit inférieur à 900 euros. Depuis sa mise en place, la prime exceptionnelle a permis d’aider quelque 400.000 demandeurs d’emploi. Elle est versée automatiquement par Pôle emploi et ne nécessite aucune demande.