Se connecter S’abonner

Automobile : forte hausse du tarif des places de parking à Paris

Dès le 1er août 2021, le tarif des places de stationnement va fortement augmenter dans la capitale, ainsi que le montant des amendes.

parking
SIPA_sipa1633001/Credit:CECILE CHEVALLIER/SIPA/1612011642

La ville de Paris lance une réforme du stationnement dans la capitale et cela passe par une augmentation des tarifs des places. En effet, « 50% de l’espace public parisien est occupé par la voiture », selon un communiqué publié le 15 juin, « alors qu’elle ne représente plus que 13% des déplacements et génère beaucoup de pollution ». La municipalité souhaite remplacer la moitié des places de parking par des pistes cyclables, des trottoirs plus grands ou encore des espaces de nature. Dès le 1er août 2021, les prix des places pour les visiteurs vont augmenter, de 4 à 6 euros l’heure de stationnement dans le centre de la ville, soit du Ier au XIe arrondissement, et de 2,4 à 4 euros de l’heure dans les autres arrondissements.

Par ailleurs, le stationnement dans les bois de Vincennes et de Boulogne sera payant dès l’automne prochain, à 4 euros de l’heure, sauf le samedi, jour où sera mis en place une tarification spéciale. Le dimanche sera gratuit. Par ailleurs, le stationnement des deux-roues thermiques devient payant.

De 50 à 75 euros

Du côté des forfaits post-stationnement (FPS), c’est-à-dire les amendes, elles passeront de 50 à 75 euros dans le centre de Paris (Ier-XIe), et à 52,5 euros pour le tarif minoré (paiement dans les neuf jours suivant la date de l’envoi), contre 35 euros auparavant. Les FPS resteront moins chers dans les autres arrondissements (XIIe-XXe) et passeront à 50 euros contre 35 euros, et à 35 euros contre 24,5 euros pour le paiement minoré.

Veuillez sélectionner un ou plusieurs éléments dans la liste sur le côté.

Autre changement, la limitation du nombre de cartes de stationnement résident par personne. Elles étaient illimitées auparavant et 6% des demandeurs détenaient deux ou trois cartes. Un couple aura toujours deux cartes, si chacun possède une voiture. Toutefois, le stationnement reste gratuit pour les véhicules électriques ou hybrides, soit à basses émissions, et le prix de la carte reste à 45 euros par an. Le prix du jour de stationnement reste aussi à 1,5 euro par jour.

Enfin, 1.000 places de parking supplémentaires seront créées pour les personnes à mobilité réduite (PMR), et celles en sous-sol seront gratuites. De nouvelles places seront aussi créées pour les professionnels, notamment 1.000 places de livraison.