Se connecter S’abonner

Consommation : le « Prime Day » d’Amazon est maintenu malgré la fronde des petits commerçants

Les promotions d’été d’Amazon prévues les 21 et 22 juin sont maintenues, alors que les petits commerçants demandaient leur annulation.

consommation
Crédit: iStock.

Amazon maintient son « Prime Day », deux jours de promotion en ligne, les 21 et 22 juin prochains. Ces promotions d’été du géant américain provoquent la colère des petits commerçants qui ont publié une tribune dimanche 13 juin dans le Journal du Dimanche, dénonçant la date choisie par Amazon, soit une semaine avant le début des soldes d’été, le 30 juin. Le collectif « Sauvons nos commerçants » a rencontré le ministre chargé des PME, Alain Griset, mardi 15 juin, mais rien n’y a fait. « Lors de cette réunion en visio, il nous a été dit que Bruno Le Maire s’est adressé (…) au directeur général d’Amazon France. Malheureusement, il a essuyé un refus de la part du pure-player », a indiqué au Parisien le président de la Confédération des commerçants de France, Francis Palombi.

Le collectif parle de « concurrence déloyale » de la part du géant du commerce en ligne, alors même que les commerçants espèrent écouler leurs stocks accumulés en raison de la fermeture de leurs magasins pendant les confinements et refaire leur trésorerie. Toutefois, « des contrôles renforcés de l’opération menés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) » auront lieu, explique au quotidien Christian Baulme, président des Commerçants et artisans des métropoles de France (CAMF), pour « vérifier qu’Amazon ne fasse pas de vente à perte et que l’opération soit bien mondiale ».

Des milliers de PME françaises

Amazon, de son côté, précise que « le ‘Prime Day’ est un événement international », organisé dans vingt pays en même temps, et qui « permet aux PME d’accéder à plus de 200 millions de membres d’Amazon Prime dans le monde. (…) En France, ce sont des milliers de PME qui participent à l’opération cette année », précise le communiqué transmis au Parisien.