Se connecter S’abonner

Assurance chômage : la réforme sera appliquée progressivement à partir d’octobre

La réforme de l’assurance chômage commencera à être mise en œuvre entre le 1er octobre et le 1er décembre 2021, a annoncé Jean Castex.

chômage
Crédit: iStock.

Pour le Premier ministre, Jean Castex, ça ne fait pas un pli : la réforme de l’assurance-chômage est « absolument indispensable ». Lors d’une conférence de presse du mercredi 8 septembre, programmée à l’issue du séminaire de rentrée du gouvernement à l’Elysée, il a annoncé qu’elle sera appliquée peu à peu, entre le 1er octobre et le 1er décembre rapporte Ouest France. Suspendue en raison de la crise du Covid-19, la réforme est, selon Jean Castex, l’une des réponses « aux difficultés de recrutement », dans la mesure où elle vise « à remettre de l’ordre dans un régime fondamentalement utile, mais dont les règles avaient progressivement dérivé ».

Dans la pratique, le nouveau mode de calcul des allocations chômage entrera en vigueur dès le 1er octobre. Puis la dégressivité des allocations chômage pour les plus hauts revenus ainsi que celles des conditions d’ouverture de nouveaux droits devraient être durcies à compter du 1er décembre, liste Capital. Une évolution directement liée à l’amélioration de la situation économique, après la crise du Covid-19. Deux indicateurs sont pris en compte pour vérifier que celle-ci s’améliore. Le premier est l’évolution du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c’est-à-dire sans aucune activité. Le second est le niveau des embauches.

Encore une étape en 2022

Concrètement, le durcissement des mesures aura lieu lorsque le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A aura diminué de 130.000 sur six mois consécutifs. Le nombre de déclarations préalables à l’embauche pour des contrats de plus d’un mois, hors intérim, devra, quant à lui, dépasser les 2,7 millions sur les quatre derniers mois.

Si l’embellie se poursuit, il restera un autre point de la réforme de l’assurance chômage à mettre en place : le bonus-malus sur les contrats courts. Son entrée en vigueur est annoncée pour le 1er septembre 2022.