Se connecter S’abonner

Consommation : le e-commerce est ancré dans les habitudes

Trois consommateurs sur quatre surfent régulièrement sur des sites de commerce en ligne, selon un sondage.

Covid-19
Crédit : iStock.

Le e-commerce est intégré dans les habitudes des consommateurs français. Ainsi, ils sont trois sur quatre à déclarer faire des recherches ou à réaliser des achats sur des sites de commerce en ligne, selon un sondage OpinionWay réalisé pour Dalenys, publié le 9 septembre. Ils sont 38% des sondés à avoir effectué un parcours entièrement digitalisé, et 36% à se rendre en magasin après avoir regardé leurs achats sur internet. Enfin, ils ne sont que 18% à effectuer tout le parcours de manière traditionnelle, soit rechercher et acheter en magasin.

Par ailleurs, les trois quarts d’entre eux estiment que les services font de gros efforts pour passer à l’e-commerce. C’est le secteur « électroménager, hifi, informatique » qui arrive en première position selon ce sondage, à 83%. C’était déjà lui en 2020. Ensuite, le tourisme arrive en deuxième position comme secteur le plus avancé en matière de dématérialisation des services, récoltant 81% des suffrages. Enfin, la décoration et la restauration sont en troisième position, avec respectivement 71% et 70%, considérés comme moins avancés.

Frein à l’achat

L’un des points à améliorer pour le secteur est la sécurité des paiements. En effet, ils sont un peu plus de la moitié (51%) à déclarer avoir déjà abandonné un achat au moment de payer. Le doute sur la sécurité en arrivant sur la page du paiement est cité par une grande majorité, soit 88% des répondants, précise encore cette étude. Autres raisons évoquées, la lenteur du processus pour 81%, un niveau de sécurisation trop contraignant pour 61%, ou encore des problèmes lors du paiement via un smartphone pour 58%. Ils sont pourtant majoritairement favorables à la nouvelle norme d’authentification forte des paiements, soit 87% d’entre eux, même si certains considèrent que cela peut représenter un frein à l’achat (38% des consommateurs).