Se connecter S’abonner

RSA : le nombre de bénéficiaires a bondi avec la crise sanitaire

Selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, le nombre de foyers bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) a fortement augmenté. Ceux de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) également, mais de manière plus modeste.

AAH
Crédit: iStock.

En 2020, le nombre de bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) a progressé de 7,4% en 2020. La crise sanitaire et économique de la Covid-19 a pesé lourd sur cette évolution chiffrée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). Dans son rapport annuel sur les minima sociaux, publié mardi 21 septembre, elle rappelle que ce minima social a mobilisé 11,7 milliards d’euros en 2019. À cause de la mise à l’arrêt d’une grande partie de l’économie, 2020 a enregistré la plus forte hausse à cause du premier confinement. Et, à la fin de l’année, le seuil de deux millions de bénéficiaires du RSA a été franchi fin décembre. Un triste record retombé depuis. 

Au printemps dernier, le nombre de bénéficiaires était de nouveau proche du niveau d’avant-crise. La complémentaire santé solidaire, née de la fusion de la couverture maladie universelle complémentaire et de l’aide à la complémentaire santé, a dépassé la barre des sept millions de bénéficiaires (7,2 millions), dont 5,9 millions sans aucune participation financière.

186.000 bénéficiaires de minima sociaux en plus

L’allocation de solidarité spécifique (ASS) a, quant à elle, vu ses effectifs augmenter de 0,9% en 2020, pour atteindre un total de 355.000 bénéficiaires. Une hausse qui tranche avec le recul de 7,4% enregistré en 2019, et celui de 26% au cours des quatre années précédentes. Car, comme le RSA, le dynamisme économique joue sur le nombre des bénéficiaires de l’ASS. Ce qui n’est pas le cas d’autres minima sociaux, dont l’allocation adultes handicapés.

Tous les minima sociaux compris, le nombre de bénéficiaires a progressé de 4,3% en 2020, pour atteindre 4,48 millions en décembre 2020. Soit 186.000 bénéficiaires supplémentaires de plus en un an. Selon la Drees, en 2019, la hausse s’était limitée à 1,2% et à 0,6% en 2018.