Se connecter S’abonner

Revenu minimum pour les jeunes : un test en Haute-Garonne en 2022

Le dispositif lancé par le conseil départemental de la Haute-Garonne va être expérimenté pendant dix-huit mois.

revenu minimum
Crédit : iStock.

Le conseil départemental de la Haute-Garonne a annoncé le lancement d’un revenu expérimental pour les jeunes de 18 à 24 ans, une tranche d’âge exclue par le RSA, rapporte Le Parisien. Cette expérimentation commencera en mars 2022 sur un territoire allant de Toulouse aux Pyrénées.

1.000 jeunes vont être tirés au sort afin d’obtenir un panel d’étudiants, apprentis, non scolarisés, actifs ou demandeurs d’emploi, souligne le quotidien. Ce revenu d’existence pourra s’élever jusqu’à 500 euros par mois. Son but ? Permettre aux jeunes d’assumer les dépenses liées au logement, à l’alimentation ou encore à la culture.

Un budget de 9 millions d’euros

Comme l’explique Le Parisien, le conseil départemental va fixer le montant de l’aide en fonction des revenus des parents ou des jeunes, notamment ceux ayant un emploi. Pour être éligibles au revenu d’existence, les jeunes non scolarisés et sans activité devront s’engager dans une activité citoyenne, comme dans une association. Ce revenu n’empêchera pas les bénéficiaires d’avoir recours à d’autres aides de l’Etat comme l’aide personnalisée au logement (APL).

Cette expérimentation va être mise en place pendant un an et demi dans le département. Cette initiative est financée intégralement par le conseil départemental sur fonds propres. Son budget s’élève à 9 millions d’euros. Un point sera effectué dans dix-huit mois afin de mesurer son impact sur les bénéficiaires.