Se connecter S’abonner

Ile-de-France : comment bénéficier d’une aide de 1.000 euros pour reprendre vos études ?

La région Ile-de-France a décidé d’attribuer une prime à ses habitants qui n’ayant pas obtenu le bac reprennent leurs études. Mode d’emploi.

aide
Crédit : iStock.

Les Franciliens désireux de reprendre leurs études peuvent prétendre à un coup de pouce. La Région Ile-de-France a mis en place un dispositif destiné aux non-bacheliers qui souhaitent faire des études supérieures ou passer des concours. Depuis le 18 octobre et jusqu’au 14 février 2022, ils peuvent demander une aide régionale de 1.000 euros prévue pour la préparation du diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU), indique le site de la collectivité.

Le DAEU permet à ceux qui ont quitté le système scolaire sans avoir le bac d’entamer des études supérieures ou de passer des concours. National le diplôme ouvre les mêmes possibilités que le baccalauréat. Il permet ainsi de renouer avec les études, tout en profitant d’un soutien adapté pour obtenir un niveau supérieur de qualification. Quant aux cours, ils peuvent avoir lieu en journée, mais également le soir, être suivis en présentiel ou bien à distance.

Une aide versée en deux fois

Pour bénéficier de l’aide de 1.000 euros, il est nécessaire d’être étudiant, de résider en Ile-de-France et d’être inscrit à un DAEU dispensé dans une université francilienne habilitée à en proposer. Muni de votre certificat de scolarité, vous devrez faire une demande en ligne sur la plateforme des aides régionales, mesdemarches.iledefrance.fr.

« Les dossiers recevables reçus jusqu’au 5 décembre 2021 feront l’objet d’une première liste de bénéficiaires et seront présentés au vote des élus régionaux en janvier 2022. L’acompte sera versé à ces bénéficiaires à la fin du mois de février 2022. Les dossiers recevables reçus à partir du 6 décembre 2021 feront l’objet d’une seconde liste de bénéficiaires votée par les élus régionaux en mars 2022. L’acompte sera versé aux bénéficiaires fin avril 2022 », précise le site. Puis, à la fin du mois de juillet 2022, tous les bénéficiaires toucheront le solde de 500 euros.