Se connecter S’abonner

Voiture électrique : le bonus de 6.000 euros à l’achat est prolongé 

Bruno Le Maire a annoncé sur BFM TV la prolongation du bonus de 6.000 euros à l’achat d’un véhicule électrique.

Voiture électrique Tesla Zoé
Crédit: iStock.

Le bonus à l’achat d’une voiture électrique devait être raboté de 1.000 euros le 1er janvier 2022. Il n’en sera rien. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a affirmé que la prime restera encore un temps fixée à 6.000 euros. La bonne nouvelle est tombée mercredi 20 octobre « Nous maintiendrons la prime sur les véhicules de 6.000 euros en janvier. On continue de soutenir les ménages pour les accompagner vers la transition écologique », a déclaré le patron de Bercy sur BFM TV.

Une décision prise dans le but d’inciter les automobilistes « à changer d’usage pour aller vers des usages décarbonés et en même temps [à les] accompagner financièrement. Quand on verse une prime pour l’achat d’un véhicule électrique, on accompagne le consommateur vers le véhicule électrique », a ajouté Bruno Le Maire.

« Le coût sera vertigineux »

Et d’ajouter que l’accompagnement joue un rôle important et nécessaire dans l’accélération de la transition énergétique, dont « le coût sera vertigineux ». Sans oublier « les investissements qu’il va falloir faire pour électrifier le pays, pour réduire nos usages, pour réduire les émissions de CO2, vont se chiffrer en dizaines de milliards d’euros ».

Pour mémoire, le bonus à l’achat d’une voiture électrique est alloué, sans condition de revenus, aux acquéreurs d’un véhicule électrique neuf dans la limite de 27% du prix d’achat. Il peut également être accordé pour une location d’une durée d’au moins deux ans. Quant au véhicule, il doit impérativement émettre moins de 50g de CO2/km (voiture électrique ou hybride rechargeable) être immatriculé en France, ne pas être cédé pendant les six mois qui suivent l’achat ni avant d’avoir parcouru 6.000 km.