Se connecter S’abonner

Consommation : les raisons de la hausse du prix du pain

Dans de nombreuses boulangeries françaises, le prix du pain a augmenté de quelques centimes.

Prix
iStock

Le prix du pain a augmenté dans de nombreuses boulangeries françaises. En cause ? La hausse de 30% du prix du blé qui s’explique par la sécheresse, les incendies mais aussi un rendement très faible en Russie, explique Le Parisien, lundi 25 octobre. 

« Tout cela a fait grimper le cours mondial de la matière première, le blé », souligne dans le quotidien Dominique Anract, le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF). « Les meuniers ont presque tous répercuté cette hausse sur le prix de la farine dès la fin de l’été. Et pour les derniers boulangers qui bénéficient encore de tarifs corrects, les contrats seront revus au maximum à la fin de l’année », ajoute-t-il. Ainsi, en boulangerie, les clients vont constater une hausse de dix à vingt centimes sur le prix de leur pain dans les prochaines semaines, si ce n’est pas déjà le cas.

Coût de la main-d’œuvre

Mais pour certains professionnels, la revalorisation mondiale du prix du blé n’est pas la seule explication à cette hausse. Les augmentations du prix de l’énergie impactent les boulangers. Ces derniers pointent aussi du doigt le coût de la main-d’œuvre et le montant des charges à payer.

« Vous savez, le prix de la baguette n’a augmenté que de 23 centimes en vingt ans », poursuit dans Le Parisien, Dominique Anract. « On est en moyenne à 0,89 euro pour une baguette classique aujourd’hui. Certaines boulangeries n’ont plus le choix que d’augmenter leurs tarifs, alors que 1.000 boutiques ferment chaque année. »