Se connecter S’abonner

Cadeaux de Noël : à quel moment faut-il les acheter pour obtenir les meilleurs prix ?

Le comparateur de prix Idealo a réalisé une étude afin de connaître la période la plus avantageuse pour acheter ses cadeaux de Noël à moindre coût.

Noël
Crédit : iStock.

Le comparateur de prix Idealo a analysé la répartition de l’offre, de la demande et l’évolution des prix des trente produits les plus populaires au sein des catégories de produits lifestyle, maison & bricolage, jeux & jouets et tech, les douze semaines précédant Noël 2020. Ainsi, l’enquête révèle que le moment le plus avantageux pour acheter ses cadeaux de Noël au meilleur prix est le mois de novembre.

Pour la catégorie des jeux et jouets, il est recommandé aux consommateurs de s’y prendre six semaines avant Noël. À cette période, les internautes peuvent acquérir des jeux de société, Lego, Playmobil, peluches ou jeux vidéo au prix moyen de 40 euros. En revanche, la semaine de Noël, les prix augmentent et le prix moyen s’élève à 44 euros, soit une différence de 9%.

Concernant les articles lifestyle, comme les parfums homme et femme, baskets, sacs à dos, trottinettes électriques, l’étude souligne que les prix sont plus élevés au cours de la dernière semaine d’octobre, c’est-à-dire huit semaines avant Noël. Le panier moyen s’élève à 168 euros en moyenne contre 160 euros, quatre semaines avant Noël.

13% moins cher la semaine du 2 novembre

Pour les articles maison et bricolage, il est conseillé aux consommateurs d’effectuer leurs achats lors de la première semaine de novembre. A cette période, les meilleures offres sont concentrées. Cafetières, perceuses… On trouvera les articles pour un prix moyen de 344 euros contre 360 euros pendant la semaine de Noël. « Les mixeurs et robots de cuisine sont jusqu’à 13% moins chers » la semaine du 2 novembre comparé à la semaine du 21 décembre, précise l’enquête.

Enfin, concernant les produits tech, l’idéal est de les acquérir deux semaines avant Noël, le prix moyen s’élevant à 604 euros, contre 630 euros huit semaines avant les fêtes, soit une différence de 4%.