Se connecter S’abonner

2,30 euros le litre d’essence : une station-service parisienne atteint un niveau record

Une station-service affiche un prix de 2,30 euros le litre d’essence sans-plomb, soit 63 centimes de plus que la moyenne nationale enregistrée la semaine dernière.

Station-service
Crédit: iStock.

Un prix record. Une station-service, située avenue Ledru-Rollin dans le 11e arrondissement de Paris, affiche un tarif de 2,30 euros le litre de sans-plomb, soit 63 centimes de plus que la moyenne nationale enregistrée la semaine dernière, rapporte Le Parisien, mercredi 10 novembre. En dépassant le seuil symbolique des deux euros, cette station-service devient ainsi la plus chère de l’histoire de France. Et ce n’est pas le seul carburant à afficher un prix élevé. Le litre de diesel grimpe, lui, à 1,99 euro, soit un écart de 43 centimes par rapport à la moyenne nationale.

« Ce prix de 2,30 euros le litre pour du SP95 n’avait effectivement jamais été atteint. Ni en euros courants, ni en euros constants. Le prix maximum observé jusqu’à présent était de 2,142 euros/l à l’île d’Yeu, le 22 mai 2019 », explique, au Parisien, le ministère de la Transition écologique. 

Problèmes d’approvisionnement 

Mais alors, comment expliquer ces prix ? « C’est simple, il est actuellement impossible de m’approvisionner correctement, analyse dans le quotidien David Zienkiewiez, le gérant. Quand ça tourne bien, c’est au moins une livraison par jour. Là, c’est tout au plus deux par semaine. »

« À ce prix-là, je n’ai plus de marge si je pratique une tarification normale. Sur un million de chiffre d’affaires annuel, si je fais 10.000 euros de marges habituellement, c’est déjà bien. Donc là, je suis obligé de monter les prix, sinon je mets la clé sous la porte », précise-t-il. Entre janvier 1990 et septembre 2021, le carburant est en hausse de 140%, selon les données de l’Insee.