Se connecter S’abonner

Consommation : un Français économise 143 euros en moyenne en achetant ses cadeaux de Noël à l’avance

Si 30% des Français admettent faire leurs achats de Noël au dernier moment, ils sont plus d’un sur deux à estimer qu’y consacrer plus de temps leur permettrait de faire des économies.

Crédit : iStock.

S’y prendre à l’avance pour payer moins cher. Les Français le savent : préparer ses achats de Noël à l’avance leur permet de faire des économies, soit 143 euros en moyenne par personne, selon une étude Censuswide pour Clearpay, publiée le 22 novembre. Plus d’un sondé sur deux (près de 53%) sait qu’il pourrait réduire ses dépenses. En effet, les personnes concernées disent qu’elles déboursent en moyenne 808 euros, alors que celles qui s’organisent avant dépensent 665 euros. En tout, l’économie réalisée grâce aux achats anticipés serait d’un milliard d’euros à l’échelle de la population française, selon le spécialiste du paiement fractionné. Le sondage, réalisé ce mois-ci, porte sur les habitudes de consommation des Français à Noël. Ils sont 30% à affirmer qu’ils achètent leurs cadeaux à la dernière minute. 

S’organiser pourrait aussi permettre d’être plus zen. Ils sont plus de 13% à dire qu’ils ressentent de l’angoisse à l’approche des fêtes de fin d’année parce qu’ils s’y prennent au dernier moment pour acheter leurs présents. Du coup, certains cadeaux sont achetés au prix fort. Malgré ces problèmes, ils sont tout de même près de la moitié (un peu plus de 45%) à vouloir offrir à leurs proches « le cadeau de leur rêve », souligne le communiqué. La priorité est donnée aux enfants, soit 144 euros en moyenne, puis aux partenaires, 100 euros, aux mères, 97 euros et enfin, aux pères, 64 euros. Toutefois, ils sont 25% à déclarer qu’ils connaissent des difficultés financières à l’approche des fêtes. Un sur quatre dit économiser toute l’année pour acheter ses cadeaux de Noël.

105 euros pour la nourriture et la boisson

Parmi les types de cadeaux, les plus chers sont les jouets (92 euros) et les objets technologiques (88 euros), puis les articles de mode (73 euros), les bijoux (56 euros), les articles ménagers (55 euros), les produits de beauté (51 euros) et enfin, les articles de toilette (42 euros). Par ailleurs, le budget nourriture et boissons représentent 105 euros selon cette étude.

Autre résultat de ce sondage : les Français sont près de quatre sur dix à être impatients de profiter des fêtes de fin d’année, alors que l’année 2020 a été marquée par des restrictions sanitaires et un Noël perturbé. Les plus jeunes sont particulièrement impatients et souhaitent « marquer le coup » en faisant « de grandes fêtes » pour les réveillons.