Se connecter S’abonner

Electricité : une douche, un café… Combien vous coûtent les gestes du quotidien ?

Une étude décortique le coût des petits gestes du quotidien des Français et les compare aux prix payés dans d’autres pays d’Europe.

électricité
iStock

Le budget électricité des Français n’arrête pas d’augmenter. Dans une étude, le comparateur en ligne Le Lynx le chiffre à 1.320 euros par an en moyenne. Un montant sur lequel les gestes du quotidien pèsent plus ou moins lourd. La France est ainsi le onzième pays d’Europe dans le classement des Etats où l’électricité est la plus chère.

Désormais, prendre une douche quotidien de huit minutes coûte presque trois fois plus que de regarder la télévision trois heures chaque jour, chiffre le comparateur, qui a collaboré avec son homologue britannique Uswitch dans le cadre de cette enquête. Un Français dépense ainsi 59,45 euros par an pour chauffer son eau contre 95,31 euros pour un Allemand et 57,37 euros pour un Finlandais. Un montant identique à celui d’un cycle de lavage en machine à laver de trois heures par semaine.

D’après les chiffres 2021 publiés par l’Agence internationale de l’énergie (IEA), l’Allemagne, la Belgique et le Danemark sont les pays européens où l’électricité est la plus chère, avec un coût respectif de 0,305 euro/kWh, 0,278 euro/kWh et 0,272 euro/kWh. Dans l’Hexagone, il est en moyenne de 0,191 euro. La Norvège est le pays où cette énergie est la moins onéreuse, avec un coût moyen de 0,082 euro/kWh.

Le télétravail fait grimper le budget électricité

Pour comparaison, un Français qui regarde la télé trois heures chaque jour consomme l’équivalent de 20,86 euros par an. Avec le développement du télétravail, l’utilisation d’un ordinateur portable pendant sept heures par jour représente un coût en électricité de 13,34 euros par an. Des montants dérisoires par rapport à celui nécessaire à la préparation de quatre tasses de café ou de thé par jour. Celui-ci atteint 41,73 euros par an en France. Réputés pour leur grande consommation de thé, les Anglais s’acquittent d’à peine plus de 45,68 euros par an.

En comparaison, recharger la batterie d’un smartphone 2h40 par jour pèse peu sur le budget électricité annuel. Un Français versera seulement 0,95 euro. Un montant bien en dessous de celui nécessaire au rechargement d’une voiture électrique tous les 250 km pendant quatre heures. Là, la facture est de 345,84 euros par an en France pour un automobiliste qui parcourt quelque 16 000 km dans l’année. Un Belge s’acquitte, lui, de 504,37 euros et un Allemand de 554,45 euros.