Se connecter S’abonner

Indemnité inflation : un million de Français doivent fournir leurs coordonnées bancaires

Le versement de l’indemnité inflation de 100 euros a commencé mi-décembre et l’Urssaf s’est rendu compte qu’un million de Français éligibles pourraient en être privés s’ils ne communiquaient pas leurs coordonnées bancaires.

prime d'activité
Crédit: istock.

Ce serait dommage de perdre l’indemnité inflation de 100 euros pour un défaut de communication. « Il nous manque les coordonnées bancaires de 500.000 indépendants et de 500.000 salariés à domicile », alerte, dans Le Parisien ce lundi 20 décembre, le directeur de l’Urssaf, Yann-Gaël Amghar. L’organisme est chargé de verser directement l’indemnité inflation à quelque 1,9 million d’indépendants et 900.000 salariés à domicile d’ici la fin février, soit près de trois millions de personnes. « Un premier versement a été réalisé mercredi 15 décembre à 660.000 indépendants. Les 100 euros ont dû apparaître sur leur compte jeudi ou vendredi. Ce lundi, nous allons la verser à 380.000 salariés à domicile. Et ce mercredi, nous continuons en la distribuant à 700.000 autoentrepreneurs », souligne Yann-Gaël Amghar.

Pas de RIB, pas d’indemnité inflation

Pour la suite du calendrier, ça se complique, car l’Urssaf n’a « pas les coordonnées bancaires de toutes les personnes éligibles. Nous avons celles de 70% à 75% des indépendants. Mais la grosse difficulté, ce sont les salariés à domiciles. Concrètement, il nous manque les informations bancaires de 500.000 indépendants et de 500.000 salariés à domicile ». Et le directeur prévient : « Si les personnes éligibles à la prime ne nous communiquent pas leurs coordonnées bancaires, ils ne recevront pas les 100 euros ».

L’Urssaf tente de les joindre, assure dans le quotidien son dirigeant : « Nous avons déjà fait une campagne de relance auprès des salariés à domicile et nous en ferons une début janvier pour les indépendants. Nous leur envoyons des courriels ou des courriers. L’idée que nous avons retenue est de verser au plus vite, en décembre, à ceux dont nous avons toutes les données bancaires. Et de faire des vagues de versement ultérieures pour les autres ».

Il n’est pas trop tard si vous êtes concernés et vous pouvez prendre les devants. « Il suffit de se rendre sur son compte en ligne et de les renseigner : urssaf.fr pour les indépendants, autoentrepreneur.urssaf.fr pour les autoentrepreneurs. Quant aux salariés à domicile, selon leur statut, ils vont sur cesu.urssaf.fr ou sur pajemploi.urssaf.fr. Et pour ceux qui n’ont pas de compte en ligne ou qui rencontrent des difficultés, ils peuvent téléphoner », conclut-il.