Se connecter S’abonner

La forte inflation pourrait impacter le pouvoir d’achat des Français en 2022

Selon les estimations provisoires de l’Insee, au moins de décembre l’inflation a atteint 2,8% en glissement annuel.

Pouvoir d'achat
Crédit : iStock.

Alors que l’inflation a atteint un niveau élevé de 2,8% en glissement annuel au mois de décembre, selon les estimations de l’Insee, la commission des Finances du Sénat a auditionné, mercredi 12 janvier, plusieurs économistes sur les conséquences de la forte hausse des prix en France, rapporte le quotidien Les Echos. Et selon les spécialistes, l’inflation pourrait se poursuivre encore quelques mois. 

« Après une évolution des prix de 0,9% par an sur la période 2015-2020, nous prévoyons que l’inflation se maintiendra au-dessus de 2,5% à horizon de la mi-2022 », a expliqué le directeur général de l’Insee Jean-Luc Tavernier, rapporte le quotidien. « En décembre, nous anticipions une inflation un peu supérieure à 2,5% en 2022. Aujourd’hui, on ne serait pas loin de 3% », a de son côté, précisé Charles-Henri Colombier chez Rexecode. Face au variant Omicron, les incertitudes sont nombreuses quant à l’ampleur et à la durée de l’inflation.

Dégradation du pouvoir d’achat

Augmentation des prix de l’énergie, de l’alimentation… Face à la flambée des prix, le portefeuille des ménages est impacté. Cela a des conséquences sur leur pouvoir d’achat. Un sujet très sensible à l’approche des élections présidentielles. Pourtant, comme le rapporte Les Echos, les projections de Rexecode tablent sur une dégradation du pouvoir d’achat par ménage en 2022 et 2023. L’Insee évoque, lui aussi, un repli au premier semestre. 

De son côté, la Banque centrale mise sur une progression de 0,6% cette année. Une hausse cependant moindre qu’en 2021 (+1,7%).