Se connecter S’abonner

Produits d’occasion : vendre des affaires rapporte 67 euros par mois en moyenne aux Français

Selon l’Observatoire Cetelem de la consommation 2022, 62 % des Européens ont revendu des produits qu’ils possédaient au cours des douze derniers mois.

vêtements d'occasion
Crédit : iStock.

80% des Européens ont une bonne image de l’économie circulaire et du marché de la seconde main, selon une étude menée par l’Observatoire Cetelem de la consommation 2022. Ce résultat grimpe à 82% en France, rapporte Le Parisien, jeudi 27 janvier. Ainsi, un Européen sur quatre vend chaque mois des biens d’occasion. Sur les douze derniers mois, 62% ont même eu recours à cette pratique. Et ce pourcentage grimpe à 77% pour les moins de 35 ans. 

Le but de la démarche ? Vider ses placards mais aussi gagner de l’argent, précise l’enquête. Loin derrière, on retrouve aussi le sentiment de faire une bonne action pour l’environnement. « On ne peut plus parler de revenu d’appoint, mais bien d’un marché de masse qui est en train d’émerger », détaille dans Le Parisien Flavien Neuvy. « Les revenus tirés de ces biens d’occasion sont en moyenne de 77 euros par mois en Europe, et même de 103 euros chez les 18-34 ans », précise-t-il. 

Des freins persistent

En France, vendre ses biens rapporte en moyenne 67 euros par mois. Mais le record est atteint par les Britanniques qui gagnent environ 115 euros par mois grâce à cette pratique. Juste derrière on retrouve les Allemands avec un gain moyen de 105 euros. Par ailleurs, 55% des Français interrogés affirment vendre des biens personnels pour « réaliser des économies ». C’est aussi le cas de 52% des Européens.

Pour autant, certains consommateurs restent réfractaires à l’achat de produits d’occasion. Les raisons ? 30% d’entre eux déclarent n’avoir pas confiance dans les produits d’occasion non garantis. L’autre argument avancé est aussi le refus d’acquérir un objet déjà utilisé par quelqu’un d’autre et le plaisir de posséder des biens neufs.