Se connecter S’abonner

Indemnité inflation : un site pour que les oubliés puissent se signaler

Plusieurs dizaines de milliers de Français n’auraient pas touché l’indemnité inflation. Le gouvernement planche sur la création d’un site internet pour leur venir en aide.

prime de rentrée exceptionnelle

Alors que les retraités qui gagnent moins de 2.000 euros net toucheront leur indemnité inflation de 100 euros à la fin du mois de février. Plusieurs dizaines de milliers de Français n’auraient pas touché la leur. Ils auraient été oubliés, explique RMC. Parmi eux, des autoentrepreneurs, des demandeurs d’emploi radiés de Pôle emploi et pris en charge par la Sécurité sociale, mais aussi des salariés travaillant pour des particuliers employeurs en arrêt maladie au 31 octobre. Pourtant, tous assurent avoir des revenus mensuels inférieurs à 2.000 euros.

Interrogés par la radio, le ministère de l’Economie et le ministère du Travail expliquent que les problèmes sont « identifiés » et que ces situations sont « regardées de très près ». Pour venir en aide à ces oubliés de l’indemnité inflation, le gouvernement travaille à la mise en place d’un site internet dédié à ces personnes. Il devrait être lancé au mois de mars, précise RTL. A partir de ce moment, ceux qui n’ont pas encore reçu le coup de pouce de 100 euros pourront faire leur demande directement sur la plateforme.

38 millions de personnes concernées par l’indemnité inflation

Annoncée à la fin du mois d’octobre par Jean Castex, le Premier ministre, pour faire face à l’inflation et à l’explosion des prix du gaz, de l’électricité, mais aussi des carburants, l’indemnité inflation devait venir en aide à quelque 38 millions de Français. Un chiffre auquel ce sont ajoutés près de 100.000 travailleurs frontaliers, au début du mois de février.