Se connecter S’abonner

Airbnb : la location augmente le pouvoir d’achat des hôtes Français

Les hôtes ont gagné en moyenne 3.800 euros en 2021, révèle une enquête du cabinet d’études Asterès publiée ce vendredi 8 avril.

Airbnb
iStock

Face à l’augmentation des prix de l’énergie et de la consommation, partager son logement sur Airbnb pourrait permettre aux familles françaises d’accroître leur pouvoir d’achat. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le cabinet d’études indépendant Asterès, publiée ce vendredi 8 avril.

Les hôtes français ont gagné en moyenne 3.800 euros en 2021, ce qui représente, après déduction d’impôts, une augmentation de leur pouvoir d’achat de plus de 5%. De plus, cette croissance du pouvoir d’achat est plus significative pour les hôtes à faibles revenus. Ainsi, sans leur activité de location touristique, les hôtes aux revenus plus modestes auraient mis six années pour atteindre le même gain de pouvoir d’achat que celui obtenu en louant un logement sur Airbnb, souligne l’étude.

Forte croissance dans les zones rurales

« Avec la redistribution du tourisme, la croissance de la location entre particuliers bénéficie aux hôtes de toute la France, y compris dans les zones rurales », assure Emmanuel Marill, directeur Europe d’Airbnb. En effet, dans le contexte de la pandémie et de l’évolution des habitudes de voyage, les voyageurs ont redécouvert la France.

Dans le top 10 des départements ayant connu la plus forte croissance des revenus des hôtes en 2021 par rapport à 2019, on retrouve en tête du classement le Jura, avec une hausse de 135%. Le revenu total des hôtes y était d’environ 10,5 millions d’euros en 2021. Le département des Landes suit ensuite avec une croissance de +125% par rapport à 2019. La troisième place du podium est occupée par l’Ardèche (+ 100%), avec un revenu total de plus de 18,5 millions d’euros en 2021.

Suivent ensuite l’Eure (+ 95%) et la Vendée (+ 85%). Le revenu total des hôtes y était respectivement de 15,5 millions et de 43,5 millions d’euros en 2021. Par ailleurs, les vacances d’été ainsi que les week-ends de la Pentecôte et de l’Ascension sont les périodes de l’année qui ont généré le plus de revenus, conclut l’étude.