Se connecter S’abonner

Inflation : près de 7 Français sur 10 se privent de fruits et légumes frais

Pour 85% des Français, avoir une alimentation de qualité coûterait trop cher, selon une étude d’Ipsos pour l’Observatoire E.Leclerc.

Prix
Crédit: iStock.

Face à l’inflation, 85 % des Français estiment qu’avoir une alimentation de qualité coûterait trop cher, selon une étude Ipsos pour l’Observatoire E. Leclerc, rapportée par Le Figaro, mercredi 18 mai. En effet, pour 96% des Français la hausse des prix se fait ressentir dans le panier de courses, souligne l’enquête. Ainsi, 8 consommateurs sur 10 jugent que le pouvoir d’achat a diminué au cours des derniers mois.

Afin de faire face à la situation financière, les Français ont dû s’adapter et changer leurs comportements de consommation. Ils sont, par exemple, 66% à se priver de loisirs parce que les prix sont trop élevés. 64 % des ménages font aussi attention à leurs dépenses dans le secteur de l’habillement. L’alimentaire est, lui, le troisième secteur le plus touché. Ainsi, près de 6 Français sur 10 ont diminué leurs achats alimentaires. Parmi eux, 46% ont fait le choix de baisser leur consommation de viande et de poisson et 38 % de fruits et légumes frais.

Les ouvriers et les bas salaires impactés

De plus, 69% des Français affirment se priver de fruits et légumes car les prix sont trop élevés. Pour les ménages à faibles revenus, ce pourcentage grimpe à 81%. Autre donnée importante : la hausse des prix a mené à une dégradation de la qualité de l’alimentation, selon l’enquête. 87% des Français estiment manger moins bien et 66% déclarent que l’inflation a des conséquences sur leur santé et celle de leurs enfants.

L’inflation renforce l’inégalité. En effet, si 71% des Français assurent faire l’impasse sur certains produits frais pour limiter les conséquences de la hausse des prix sur la nourriture, c’est le cas de 78% des moins de 35 ans, 79% des ouvriers et 83% des bas salaires.