Se connecter S’abonner

Inflation : les ménages puisent dans leur épargne pour boucler leurs fins de mois

Alors que l’inflation s’établissait à 5,2% au mois sur un an, selon l’Insee, le budget des Français est de plus en plus restreint.

retraite
Crédit : iStock.

Avec une inflation galopante, les ménages français doivent se serrer la ceinture. Alors que l’inflation s’établissait à 5,2% au mois sur un an, selon l’Insee, les ménages français doivent puiser dans leur épargne pour faire face à la hausse des coûts de l’énergie et des produits alimentaires. 

« Vous pouvez tenter de renégocier tous vos contrats, ou trouver des euros à droite à gauche, ça ne vous sauve pas quand la flambée des prix est aussi importante ! Ça permet juste aux ménages de ne pas sombrer », explique dans Le Parisien Christophe Crémer, fondateur de Vosmeilleureseconomies.com. « Résultat, vous avez deux options possibles : le crédit à la consommation, qui pourrait aggraver votre situation, ou prendre dans votre épargne pour compenser », ajoute-t-il. 

Absorber l’inflation avec des économies

Si les ménages modestes utilisent leur épargne de précaution pour maintenir leur niveau de vie, les plus riches, eux, sont capable de faire face à l’inflation avec leurs revenus plus élevés. « Quand votre effort d’épargne est déjà minime ou inexistant, vous ne pouvez pas le réduire. De fait, vous ponctionnez dans vos économies pour absorber l’inflation », détaille dans le quotidien Xavier Jaravel, économiste et professeur à la London School of Economics.

En moyenne, les ménages français épargnent 17 % de leurs revenus annuels. Ce pourcentage grimpe entre 25 et 30 % pour les Français gagnant plus de 4.000 euros. Pour ceux disposant d’un salaire inférieur à 2.000 euros, cette proportion est de 5 %.