Se connecter S’abonner

Etudiants : comment prolonger les allocations logements pendant l’été

La CAF coupe les aides l’été pour éviter la fraude. Pour les étudiants qui comptent rester dans leur logement, il faut donc se manifester avant le 20 juillet.

RSA
Crédit photo : LODI Franck/SIPA.

Si vous êtes étudiant et que vous conservez votre logement pendant l’été, vous avez jusqu’au 20 juillet pour vous manifester auprès de la Caisse d’allocations familiales (CAF). En effet, pendant la période estivale, la CAF coupe les aides. L’objectif ? Eviter la fraude et le versement d’aides à des jeunes qui auraient déjà déménagé de leur studio, rapporte Le Parisien

Ainsi, pour ne pas perdre l’indemnité, qui s’élève en moyenne entre 100 et 150 euros par mois pour les étudiants, il faut se signaler sur la Caf.fr ou sur l’application mobile CAF dans votre espace personnel. Dans le cas contraire, les étudiants ne toucheront pas leur allocation aux mois de juillet et d’août. 

Rupture estivale pour l’ASL et l’ALF

Pour les résidences Crous et universitaires, les étudiants doivent indiquer à la résidence ainsi qu’à la CAF s’ils seront présents tout l’été ou s’ils partent à une certaine période. Pendant cette période, aucun loyer ne sera prélevé et l’aide de la CAF sera suspendue puis reprendra au retour de l’étudiant. « Toutes les configurations sont possibles, explique dans Le Parisien, Cédric Marquet, conseiller à la CAF. On veut pour l’instant savoir quand l’étudiant Crous part et revient. À son retour, on lui demandera de le confirmer. »

La rupture estivale concerne l’allocation de logement (ALS), qui est versée aux étudiants résidant en Crous, et l’aide personnalisée au logement (APL) versée à ceux qui logent dans des habitations privées non conventionnées. Les étudiants bénéficiant de l’allocation logement à caractère familial (ALF), c’est-à-dire ceux qui vivent avec une personne à charge, sont aussi touchés par cette interruption.