Se connecter S’abonner

Prix des carburants : retour aux chiffres de février

Cette baisse des prix des carburants s’explique d’abord par le recul des prix du pétrole. Le baril de Brent de mer du Nord perdait la semaine dernière 0,9 dollar, à 103,9 dollars le baril.

prix des carburants
Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière.

C’est une nouvelle qui devrait faire plaisir aux automobilistes. En tout cas en façade. La semaine dernière, le prix des carburants a baissé dans l’Hexagone. Ainsi, pour régler un litre de gazole, il fallait débourser en moyenne 1,79 euro. Par rapport à la semaine précédente, c’est une baisse de 4,9 centimes. Pour remplir le réservoir d’essence (SP95-E10), il fallait compter 1,736 euro le litre. Soit une baisse de 5,8 centimes, selon des données hebdomadaires publiées par le ministère de la Transition écologique (prix arrêtés au vendredi 12 août), et relayées par BFMTV.

En observant le prix des carburants ces dernières semaines, on peut constater que la baisse est consécutive depuis près de dix semaines pour le gazole et l’essence. Plus précisément, il s’agit de la huitième pour le gazole, et de la neuvième pour l’essence. Et grâce à ces diminutions progressives, les prix à la pompe retrouvent des niveaux qui n’avaient pas été observés depuis le début de l’année pour le gazole. Fin février, le litre était affiché à 1,74 euro. Il faut remonter à mi-avril pour retrouver des niveaux inférieurs au prix actuel de l’essence.

Aide portée à 30 centimes dès septembre

Cette baisse des prix des carburants s’explique d’abord par le recul des prix du pétrole. Le baril de Brent de mer du Nord perdait la semaine dernière 0,9 dollar, à 103,9 dollars le baril. Au début de cette semaine, la baisse s’accentuait encore davantage : le baril est ainsi passé sous les 95 dollars, mardi 16 août.

Le prix des carburants bénéficie d’une aide gouvernementale de 18 centimes, matérialisée par une remise directement à la pompe. Si celle-ci était retirée, le prix actuel du gazole mesuré la semaine dernière serait à 1,97 euro. Dans les stations françaises, ce tarif était en vigueur à la mi-mars. À partir de septembre, avec une remontée attendue des cours du pétrole, l’aide sera portée à 30 centimes. Enfin, en novembre et en décembre, elle baissera à 10 centimes.