Se connecter S’abonner

Sécheresse : des dégâts indemnisés pour un coût record

La sécheresse record de l’été 2022 a laissé de nombreuses traces sur les maisons des Français. Il faudra encore attendre pour être indemnisé.

sécheresse
A wooden symbolic house stands on the cracked red clay in the desert

L’addition sera plus salée que prévu pour les assureurs. Lundi 21 novembre, la Fédération française de l’assurance a publié ses prévisions actualisées au sujet du coût de la sécheresse de 2022. Fin septembre, les premiers chiffres publiés rendaient déjà compte d’une situation alarmante. « On a réhaussé notre estimation : 1,9 à 2,8 milliards d’euros, c’est un coût extrêmement important », explique Florence Lustman, présidente de la Fédération française de l’assurance, auprès de France Inter

Sécheresse record, fissures nouvelles ou élargies

Car durant l’été, la sécheresse et les températures ont atteint des records, entrainant la fragilisation de nombreuses maisons sur le territoire français. Et l’automne fait apparaître les premiers dégâts : des fissures anciennes lézardent maintenant franchement certaines maisons, d’autres en ont vu apparaître durant la période estivale.

Parmi les maisons les plus touchées, celles qui ont été construites sur des terrains argileux. Car le sol se rétracte en période de sécheresse et gonfle au moment des pluies. Ces mouvements provoquent à terme des fissures dans les murs. Selon le ministère de la Transition écologique, près de la moitié des sols sont concernés par ce phénomène en France. Et à mesure que les épisodes météorologiques s’accentuent et se répètent, les dégâts deviennent plus importants. Des conséquences inédites risquent ainsi de découler du record de sécheresse de l’été.

Pour se faire indemniser, les sinistrés doivent emprunter un long chemin. D’abord en attendant qu’un arrêté de catastrophe naturelle ne soit décidé pour la commune, puis en espérant que les experts estiment que le sinistre est dû à une cause directe. Mais avant la prise en charge, il peut se passer beaucoup de temps. Concernant l’épisode de 2022, il faudra attendre le début de l’été 2023. Selon le monde de l’assurance, 50% des dossiers conduisent à des indemnisations.